Vie locale

Val Touraine Habitat lance son agence mobile

Objectif : aller au plus près des habitants

Val Touraine Habitat c’est aujourd’hui six agences sur Saint-Cyr-sur-Loire, Amboise, Chinon, Loches, Saint-Pierre-des-Corps et Joué-lès-Tours, ainsi qu’un siège basé à Tours-Nord. Le bailleur social qui gère 24 000 logements et 45 000 locataires répartis dans 200 communes du département, ajoute une septième agence… différente des autres.

En effet, cette « 7e agence » pour reprendre les mots de Jean-Luc Triollet, le directeur de Val Touraine Habitat est en réalité un camping-car adapté, permettant à l’office de logements sociaux de proposer une offre mobile, notamment à destination des personnes les plus isolées géographiquement.

C’est un des enseignements de la crise sanitaire expliquent le directeur de Val Touraine Habitat et Jean-Gérard Paumier, le président du Conseil Départemental et à ce titre président du conseil d’administration de cette structure publique : « La crise a renforcé en effet le besoin de lutter contre l’isolement des personnes les plus éloignées. »

« L’objectif est de renforcer la relation avec nos locataires » poursuit Jean-Luc Triollet, « de permettre aux personnes ne pouvant se déplacer facilement dans nos agences, de bénéficier de l’ensemble de nos services avec cette agence mobile qui viendra près d’eux car plus nous anticipons les problématiques, plus elles sont simples à résoudre. »

L’intérieur du camping-car a été en effet repensé avec deux bureaux pour recevoir les locataires qui pourront d’un espace d’accueil, des services de recouvrement des loyers, techniques, de gestion locative, sociaux…

L’agence mobile qui aurait du entamer sa première tournée cette semaine, prendra la route au premier trimestre 2021 à cause de confinement et crise sanitaire. Un planning de présence sur une liste de communes pré-définies sera établi et annoncé à l’avance. Ce projet qui résulte d’une initiative des salariés de Val Touraine Habitat nous explique-t-on, a bénéficié d’une aide financière du fonds de soutien à l’innovation de 65 000 euros, sur un investissement total de 70 000 euros.