Tours

StorieTouraine, 17/07/21 – Tours Métropole reste dans l’impasse ; Des vaccinations Covid au Sanitas ; Opérations de lutte anti-rodéos…

Et un homme tombé dans la Loire.

La StorieTouraine est un résumé de l’actualité en Indre-et-Loire. Voici l’édition de ce samedi.

 -------------------

La politique bloquée…

Ce vendredi, le maire de Tours Emmanuel Denis avait rendez-vous avec son collègue de Joué Frédéric Augis, président de Tours Métropole depuis dimanche. Les deux hommes devaient échanger sur la crise politique qui secoue l’agglo depuis que 3 vice-présidents écologistes ont été élus contre leur gré à des postes très bas dans le protocole. Le maire de Tours demande une meilleure représentation de sa commune et de sa majorité, et n’accepte pas la présence de deux élus de la minorité du conseil municipal dans l’équipe dirigeante de la Métropole. Il a essayé d’obtenir un changement de politique sans y parvenir. Frédéric Augis ne compte pas faire marche arrière… il faudra que le conseil métropolitain élise de nouveaux vice-présidents dans les prochaines semaines (la date est encore inconnue).

 

Vaccination au Sanitas…

Depuis ce vendredi, les habitants du quartier peuvent venir recevoir leurs injections anti-Covid au Centre Porte Ouverte. Il est accessible sans rendez-vous chaque matin du lundi au vendredi. Pour eux – et uniquement pour eux. Objectif : toucher des publics éloignés de la campagne, notamment parce qu’ils n’ont pas Internet. Une quarantaine de personnes peuvent être piquées par demi-journée (9h-12h30).

 

Lutte contre les rodéos…

C’est un phénomène dont les habitants de plusieurs quartiers de l’agglo se plaignent souvent : les rodéos urbains, fréquents aux beaux jours. Cette semaine la police tourangelle a indiqué qu’elle allait prochainement de nombreux contrôles en vue de sanctionner les contrevenants (en cas d’interpellation on risque jusqu’à 1 an de prison et 15 000€ d’amende). Une opération a eu lieu à la Rabaterie de Saint-Pierre-des-Corps ce vendredi, deux autres sont prévues ce samedi et ce dimanche respectivement au Sanitas et à la Rabière (Joué-lès-Tours),

 

Chute dans la Loire…

Dans la nuit de vendredi à samedi, une vingtaine de pompiers sont intervenus face au camping de Chouzé-sur-Loire où un homme venait de tomber à l’eau dans le fleuve. La victime d’environ 50 ans a été secourue et elle était consciente. On ignore les circonstances qui ont entraîné cette situation.

 

L’après inondations…

Mercredi et jeudi, les agriculteurs riverains de la Creuse et de la Vienne en Touraine ont subitement découvert leurs champs inondés à cause des fortes pluies, mais aussi – d’après des exploitants – d’un lâcher d’eau au barrage d’Eguzon dans l’Indre. Certains regrettent de ne pas avoir été prévenus à temps, dénonçant des pertes de matériel et plusieurs milliers d’euros de pertes. La FNSEA37 a lancé une enquête pour évaluer précisément les dégâts. La préfecture d’Indre-et-Loire va aussi investiguer pour identifier d’éventuelles failles (au barrage d’Eguzon on dément toute responsabilité).

En attendant, la Vienne a bien baissé : elle est passé de 4m24 vendredi à minuit à 2m82 ce samedi matin, selon le site Vigicrues.

 

Encore des cyanobactéries…

Après Joué, Bourgueil et Chemillé-sur-Indrois, un nouveau plan d’eau tourangeau est concerné par le problème de ces algues microscopiques. La consommation des poissons au Lac du Val Joyeux de Château-la-Vallière est interdite depuis cette fin de semaine et jusqu'à nouvel ordre. La pêche reste ouverte, remise à l'eau obligatoire des captures (hors espèces indésirables qui doivent être supprimées).