Tours

Vaccination anti-Covid : 13 000 créneaux supplémentaires en Indre-et-Loire

Ils seront disponibles dans les prochains jours.

En annonçant une extension du pass sanitaire lundi soir, Emmanuel Macron espérait bien un rebond d'affluence dans les centres de vaccination anti-Covid boudés depuis quelques semaines. Cela n'a pas loupé. La perspective de ne plus pouvoir entrer facilement au cinéma ou au musée dès le 21 juillet puis dans les cafés, restaurants ou centres commerciaux en août a convaincu beaucoup de personnes réticentes... Résultat : des créneaux pris d'assaut en quelques heures (24 000 demandes en 24h sur Doctolib) mais aussi une journée sans rendez-vous très demandée à Amboise ce jeudi (jusqu'à 3h d'attente pour avoir sa piqûre).

On a fait le test ce vendredi matin : sur Doctolib, aucune place disponible à court terme au Vinci de Tours, au CHU, à Saint-Cyr-sur-Loire ou à Neuillé-Pont-Pierre. On nous annonce le 26 août pour le centre de Joué-lès-Tours.

Face à cette situation, la préfecture d'Indre-et-Loire annonce l'ouverture de nouveaux créneaux dans les prochains jours...

  • 1 000 rendez-vous supplémentaires disponibles pour ce week-end sur la métropole de Tours
  • 6 500 rendez-vous supplémentaires disponibles pour la semaine du 19 juillet sur tout le département
  • 5 500 rendez-vous suppleméntaires disponibles pour la semaine du 26 juillet sur tout le département

Les centres de vaccination qui s'attendaient à réduire la voilure pendant l'été vont donc continuer de fonctionner à plein régime après les décisions présidentielles. Les 13 000 rendez-vous en questions seront disponibles sur les créneaux de réservation habituels dont Doctolib et le numéro vert 0 805 02 14 00.

"Il est demandé aux personnes n’ayant pas obtenu de rendez-vous en ligne de ne pas se rendre directement dans les centres de vaccination, au risque de complexifier l’action des soignants mobilisés et de créer des tensions inutiles. De nouveaux créneaux sont ouverts régulièrement. La patience reste de mise : chaque habitant qui souhaite se faire vacciner pourra trouver un créneau au cours des prochaines semaines" prévient la préfecture d'Indre-et-Loire. Les tests PCR et antigéniques resteront gratuits durant cette période pour ne pas pénaliser les non vaccinés qui auraient besoin d'un pass.

Aux derniers comptages, 57,5% de la population tourangelle a reçu au moins une dose de vaccin dont 235 000 personnes ayant eu deux injections soit plus du tiers des habitants. D'ici fin juillet, 110 000 nouvelles piqûres sont programmées sur le territoire du département.