Tours

En août, une énorme fête de 5 jours sur l’Île Balzac de Tours

Montée par une équipe qui sait y faire.

Avec la crise sanitaire Aucard de Tours a dû annuler son édition 2021 prévue à la Gloriette. 2e année de suite sans festival mais Radio Béton qui organise l’événement n’est pas du genre à se laisser abattre et à manquer d’idées. Depuis, elle a lancé toute une série d’initiatives culturelles pour rythmer les beaux jours, dont une sélection de concerts au bar Le Foudre de la guinguette de Tours.

Pour août, on va encore monter d’un cran sur un site qui vient d’accueillir les festivités du 14 juillet et qui mérite qu’on y retourne à l’aube du prochain jour férié… L’Ile Balzac, au beau milieu du Cher, entre les Fontaines et Bouzignac.

C’est donc là que les petites mains d’Aucard vont ouvrir ce qu’ils appellent une guinguette mais qui ressemble surtout à une bonne grosse teuf d’été : Santa Barbalzac (vous avez le jeu de mot, c’est bon ?). Ça va durer 5 jours à partir du mercredi 11 août et ça s’achèvera le dimanche 15, soit la durée habituelle d’Aucard de Tours. Bien sûr, ce ne sera pas du tout comme le festival de juin : moins de monde, pas de gros chapiteaux… Mais on va retrouver l’esprit avec une série de concerts et de propositions culturelles. Des artistes un peu connus et la promesse de découvertes.

La bonne nouvelle : l’entrée sera à prix libre (attention, il faudra son pass sanitaire).

Au programme : de la musique d’Argentine et de Géorgie le mercredi soir, le spectacle chelou de Didier Super le jeudi aux côtés de deux groupes de Tours et d’Orléans qui vont faire du bruit. Le vendredi on sera sur une soirée rap-électro, rock-disco pour le samedi et techno le dimanche. Toutes les infos sont sur ce lien.