Tours

ReplayTouraine #65 – Le TVB et McDo, le Tours FC rétrogradé, le Tour de France… Les 5 infos de la semaine

On revient aussi sur la crise politique de Saint-Pierre-des-Corps.

Chaque samedi, Info Tours vous résume les principales infos de la semaine, celles qui ont marqué l’Indre-et-Loire. Voici l’édition du 3 juillet…

 --------------

1 – Résultats des élections

Sans surprise, la droite conserve la majorité au Conseil Départemental d’Indre-et-Loire avec 26 élus sur 38. La gauche prend quand même un peu plus d’influence dans l’assemblée avec 6 cantons gagnés sur le département, dont 2 à Tours, un de plus qu’auparavant, un de moins qu’espéré. L’élu Les Républicains Jean-Gérard Paumier a été désigné président de l’institution jeudi, poste qu’il occupe depuis 2016. Concernant les élections régionales, elles ont été remportées par la gauche qui fait un score de 39% en moyenne mais 44% en Touraine.

 

2 – Embrouilles en série à Saint-Pierre-des-Corps

Le conseil municipal de mardi soir a donné lieu à des échanges très musclés entre l’équipe du maire Emmanuel François et les différents groupes d’opposition, regrettant par exemple qu’il refuse de candidater pour un dispositif national de soutien à la rénovation des équipements sportifs ou qu’il reporte la vente de l’ancien site SNCF du Magasin Général ce qui laisserait davantage de temps à un collectif citoyen pour peaufiner son projet de rachat. Les discussions ont parfois frôlé l’insulte, et il a fallu une suspension de séance quand l’annonce de la présence de policiers près de la salle a été dévoilée dans l’assistance. Finalement, les vœux de l’opposition ont tous été rejetés. Une nouvelle réunion est prévue le 12 juillet et elle s’annonce encore électrique.

On vous raconte en détails sur 37 degrés.

 

3 – La fête pour le Tour de France

Jeudi à 13h50, les coureurs participant à la grande boucle sont partis de la Place Anatole France de Tours pour la 6e étape de la compétition qui s’est achevée à Châteauroux et qui a été remportée par le sprinteur Mark Cavendish (son 2e succès de 2021 et son 32e dans l’histoire de l’épreuve, proche du record d’Eddy Merckx). Plusieurs milliers de personnes sont venues voir les sportifs et assister au spectacle de la caravane publicitaire, et ce malgré les restrictions sanitaires.

 

4 – Le Tours FC encore puni

Privé de matchs quasiment toute la saison et récemment placé sous contrôle judiciaire, le Tours Football Club a encore subi une lourde déconvenue cette semaine : il a été rétrogradé d’office en Régional 1, la division en dessous de celle où il évoluait depuis deux ans (National 3). C’est la 3e fois en 3 ans que la formation subit une telle sanction et cela suscite l’incompréhension totale de son président. Il a immédiatement annoncé qu’il faisait appel. Par ailleurs, le propriétaire du club Jean-Marc Ettori a annoncé qu’il quittait toute fonction de direction, persuadé que ces décisions sont dirigées contre lui.

 

5 – Le TVB s’associe à un fast food

On connaissait les stades rebaptisés avec le nom d’une marque comme la MMArena du Mans… Voici maintenant les clubs qui s’engagent sur la voie de ce qu’on appelle le naming. Un contrat de sponsoring privilégié auquel a cédé le Tours Volley Ball (une première en France pour une équipe masculine dans ce sport). Désormais, son équipe pro s’appellera McDonald’s Tours Volley Ball. Le contrat vaut pour trois ans, sûrement pour plusieurs centaines de milliers d’€ même si la somme exacte n’est pas précisée. L’objectif du président du TVB est de montrer que le club est en mesure de peser sur la scène européenne, notamment en attirant de grands joueurs. En revanche le maire de Tours et beaucoup de supporters ont dénoncé l’alliance avec une enseigne décriée pour ses plats peu équilibrés ou sa politique fiscale.

Notre analyse sur 37 degrés.

 

BONUS – 1 an d’Emmanuel Denis à Tours

Transports, crise Covid, politique… Le maire écologiste élu fin juin 2020 revient sur son début de mandat en longueur sur 37 degrés.