Tours

Le TVB devient le Mac Donald's Tours Volley Ball

Pour les 3 prochaines saisons

C'est une première dans le monde du volley hexagonal, le Tours Volley Ball a officialisé ce mardi 29 juin 2021 son partenariat avec Mac Donald's pour un contrat de "naming" de son équipe professionnelle pour les 3 prochaines années.

Le "naming" c'est cette pratique de plus en plus courante dans le milieu sportif professionnel qui consiste à accoler le nom d'une marque à celle d'un club ou d'une structure. En France on connaît surtout cette pratique pour les salles ou stades à l'instar du Groupama Stadium de Lyon ou plus près de nous de la MMA Arena du Mans. Certains championnats sont également marquetés de la sorte comme la première division féminine de Handball qui s'appelait cette année officiellement la Ligue Butagaz Énergie (LBE).

La pratique est néanmoins moins courante en ce qui concerne les clubs. Le TVB est ainsi le premier club à franchir le pas dans le volley français masculin (Le Cannet l'a fait en 2019 en volley féminin en devenant Volero Le Cannet) même si d'autres clubs y réfléchissent a expliqué le directeur général du club Pascal Foussard qui évoque aussi une pratique courante dans le volley européen : « Pérouse, Lube ou encore tous les clubs polonais. »

Dès la prochaine saison, le TVB deviendra donc officiellement le Mac Donald's Tours Volley Ball et ce pour les 3 prochaines années. Si le montant du partenariat est resté confidentiel (et le restera selon le contrat signé entre les deux parties), l'objectif pour le TVB est évidemment de pouvoir augmenter son budget, de l'ordre cette année de 2,5 millions d'euros quand les gros clubs européens possèdent de budgets allant de 12 à 15 millions d'euros a justifié Bruno Poilpré le président du TVB (à gauche sur la photo).

Bien sûr le TVB n’arrivera pas à de tels stades et l’objectif avoué est de faire grimper le budget de 500 000 à 1 million d’euros d’ici 3 ans selon Bruno Poilpré qui voit dans ce naming un élément important pour y arriver, mais pas le seul : « Nous sommes dans l’obligation de trouver des ressources différentes ». Rappelons qu’aujourd’hui le budget du TVB est composé à 60% de partenariats privés et de 40% des collectivités. 

Si le choix de Mac Donald's peut interroger de l'extérieur et sera certainement commenté dans les jours qui viennent, il se justifie pleinement selon le président du TVB qui évoque "un partenaire fidèle depuis plusieurs années". Le partenariat est passé plus précisément avec le franchisé tourangeau Bernard Simmenauer (à droite sur la photo), propriétaire d'une 20aine de restaurants de la firme américaine dans la région. En s’associant avec Mac Donald’s, l’idée pour le TVB est aussi d’aller chercher à toucher un public plus jeune et notamment les 15-25 ans qui sont aussi le cœur de cible de l’entreprise de fast-food.
 
Mathieu Giua