Tours

StorieTouraine, 23/06/21 – Un petit séisme en Sud-Touraine ; Un jeune de 21 ans disparu puis retrouvé ; La fin du procès Bygmalion…

Mais aussi un suicide sur la ligne SNCF Tours-Orléans.

La StorieTouraine est un résumé de l’actualité en Indre-et-Loire. Voici l’édition de ce mercredi.

 --------------

Tremblement de terre…

Des personnes réveillées dans leur sommeil… Des murs et des meubles qui bougent… Vers minuit, l’Indre-et-Loire a ressenti des secousses… Et c’était bien un séisme, de 2,9 sur l’échelle de Richter. Un événement comme il s’en produit de temps en temps dans le département mais ce n’est pas si fréquent : récemment on en a relevé 2 en 2018 mais aussi en 2016, où il avait été détecté jusque dans l’agglomération tourangelle. Là, les témoignages proviennent surtout du Sud-Touraine avec un épicentre estimé jusqu’à Ferrière-Larçon, mais il y a eu des témoignages jusqu’à Joué-lès-Tours. Pas de dégâts à signaler.

 

Orages…

Mardi soir, de nouvelles intempéries ont secoué l’agglo de Tours et le Nord-Est du département. Les pompiers sont intervenus une quarantaine de fois quartier Velpeau, à Saint-Pierre-des-Corps et jusqu’à Château-Renault, en particulier pour des inondations. A Tours, le Boulevard Heurteloup a notamment été transformé en torrent.

 

Appel à témoins…

En début d’après-midi, la police tourangelle a lancé un appel à témoins pour retrouver un jeune de 21 ans dont on était sans nouvelles depuis la nuit de lundi à mardi, c’est-à-dire après la Fête de la Musique. Il a finalement été retrouvé sain et sauf.

 

Accident de personne sur les rails…

Un homme est mort ce mercredi matin vers 9h15, percuté par un train à Mer en Loir-et-Cher. Il s’agirait d’un suicide. Le drame a entraîné une interruption de trafic pendant deux bonnes heures sur toute la ligne Tours-Orléans.

 

Procès Bygmalion…

Après plusieurs semaines de débat, les débats autour des dérives financières de la campagne présidentielle 2012 de Nicolas Sarkozy se sont achevés ce mardi. On rappelle que parmi les 14 accusés il y a le maire de Saint-Cyr-sur-Loire et patron du groupe immobilier Citya Philippe Briand, le Tourangeau ayant été trésorier de la fameuse campagne pour l’UMP. Le procureur a requis 3 ans de prison avec sursis et 5 ans d’inéligibilité à son encontre, malgré les déclarations où il assure qu’il n’était au courant de rien. On saura le 30 septembre s’il pourra rester à son poste d’élu : c’est la date de mise en délibéré du jugement.