Tours

[#MIAM] A côté de Place Plum’, on a mangé chez un Maître Artisan

En l’occurrence au Léonard de Vinci.

Déjà Maître Restaurateur, Pascal Blaszczyk est désormais Maître Artisan. Le chef du restaurant le Léonard de Vinci de Tours a récemment obtenu cette récompense de la part de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat.

« Ce titre représente la plus haute distinction de l’artisanat. Il est attribué par la commission régionale des qualifications aux chefs d’entreprises justifiant d’un savoir-faire reconnu et qui sont titulaire d’un Brevet de maîtrise ou d’un diplôme au moins équivalent » explique le restaurateur au moment de retrouver sa clientèle sur place, après avoir proposé de la vente à emporter. Il en profite pour renouveler sa carte avec un menu à 35€ comprenant – par exemple – une salade de tomates, roquette et burrata, une souris d’agneau avec risotto, des cannellonis de légumes à la napolitaine ou encore un filet de daurade grillée avec des légumes et des agrumes.

Forcément, la nouveauté de ce titre nous a poussé à réserver une table… et on s’est laissé séduire par la formule du midi (23€ pour entrée-plat-dessert).

Pour commencer, on reçoit une crème de Barry avec du prosciutto en guise de charcuterie et les herbes qui vont bien. Un début de repas gourmand et rafraîchissant, dans une assiette généreusement garnie. La tendance est d’ailleurs identique avec le plat : les médaillons de lotte snackés sont aussi nombreux que fondants, accompagnés de leurs légumes très justement cuits mais aussi un coulis de crustacé et un risotto bien dense, bien crémeux. On réhausse tout cela avec un parmesan goûtu râpé au moment du service et on a presque un peu de mal à finir.

Pour conclure, on craque pour une pavlova aux cerises confites accompagnée de sa glace. Un dessert fruité pas trop sucré, pas trop lourd non plus ce qui arrive parfois avec ce type de recette (bon, la tuile colle bien aux dents, méfiez-vous). Un ensemble séduisant pour la volonté de marier cuisine française et italienne au cœur du Vieux-Tours, sur la mini-terrasse ou dans l’intérieur de la maison historique.