Tours

Elections départementales : la gauche en tête partout à Tours

En attendant le second tour.

Tours compte 8 élus au Conseil Départemental d'Indre-et-Loire. 4 binômes femme-homme répartis dans 4 zones de la ville. Trois sont à droite (au sud, à l'ouest et au nord), le 4e est à gauche (Tours-Est). Et ça pourrait changer pour le futur mandat qui s'annonce et qui doit durer jusqu'en 2027 car pour l'instant c'est plutôt la gauche qui a l'avantage, même si elle ets loin d'avoir gagné, d'autant qu'à l'échelon départemental c'est surtout la droite qui a la cote (en tête et en passe de s'imposer à Saint-Avertin / Saint-Pierre-des-Corps, Bléré, Loches, Chinon, Château-Renault, Joué-lès-Tours ou Sainte-Maure-de-Touraine).

A l'inverse, Tours place donc la gauche en tête, dans une ville dirigée par une majorité écologiste-PS-Insoumis depuis 2020.

Ainsi, sur le canton de Tours-Nord (N°1), Tatiana Cordier-Royer et Bertrand Renaud qui partent sous la bannière de la gauche La Touraine en Commun sont à 26%, avec 5 points d'avance sur la conseillère sortante Cécile Cheivllard, alliée avec l'ancien adjoint au maire Brice Droineau (350 voix d'écart). LREM est 3e à 15%, le 2e binôme de gauche écologiste est assez haut à 11,5%, loin devant le conseiller départemental sortant Xavier Dateu qui a fait scission avec sa partenaire de 2015 pour partir avec Chérifa Zazoua et se voit éliminé après avoir seulement totalisé 6,76%. Le dernier duo de la gauche de la gauche est sous les 3% Moins de 29% des électeurs ont voté.

Pour Tours-Est (canton N°2), le binôme d'élus sortants classé à gauche se retrouve 3e à 19%. Dominique Lemoine et Florence Zulian sont nettement devancés par les candidats soutenus par le maire de Tours : François Lafourcade et Ursula Vogt sont à 31%, quand la droite de Chloé Bouley et Julien Héreau (ex adjoint au maire Christophe Bouchet) frôlent les 24%. Le RN est à 14% et le collectif de gauche C'est au Tour(s) du Peuple à un peu plus de 11%. Un peu plus de 30% des électeurs se sont déplacés.

Pour Tours-3 (le sud de la ville), les électeurs du Rassemblement National arbitreront le second tour. Le parti de Marine Le Pen totalise 15% des voix, loin derrière les élus sortants Olivier Lebreton et Barbara Darnet-Malaquin qui dépassent 40%. Ils sont 2e mais pourraient garder leur siège car l'écart est faible avec La Touraine en Commun et son duo composé d'Iman Manzari et Mélanie Bresson. Ils totalisent 43% des suffrages sur un canton ou un peu moins de 30% des citoyennes et citoyens ont déposé un bulletin dans l'urne.

Enfin sur Tours-Ouest (canton N°4), le binôme sortant composé de Céline Ballesteros et Thomas Gelfi est éliminé dès le 1er tour, terminant 3e avec 17% des voix. Sont qualifiés pour le second tour de dimanche prochain : la gauche de Franck Gagnaire et Sabrina Hamadi, à quasi 35%, et le duo LREM de Loïc Guilpain et Céline Oudry à presque 20%. Le RN est à 12%, l'autre liste de gauche à 10% et un dernier binôme divers droite à moins de 5%. L'abstention dépasse 70%.

Reste donc à voir ce qu'il se passera pour le 2e tour : la gauche pourrait bien passer de 1 à 3 cantons à Tours.