Tours

StorieTouraine, 25/05/21 – Gros accident de camion sur l’A85 ; Manifestation d’infirmières du CHU ; Le TFC en redressement judiciaire…

Et une aide pour rejoindre les associations lochoises.

La StorieTouriane est un résumé de l’actualité en Indre-et-Loire. Voici l’édition de ce mardi.

 ------------------

Difficultés de circulation…

Un accident impliquant un poids lourd et une voiture s’est produit vers 16h20 sur l’autoroute A85 entre Bourgueil et Saumur en direction d’Angers. Selon Vinci Autoroutes, le poids lourd accidenté entrave la circulation des véhicules circulant de Tours vers Angers. Une sortie obligatoire à Bourgueil a été mise en place et l’accès à Bourgueil à l’autoroute a été interdit le temps de l’intervention pour le dégager. Cela a entraîné une déviation jusqu’à Saumur.

 

Accident mortel…

Dimanche, un cycliste quinquagénaire est mort dans un accident à Bueil-en-Touraine. C’est le 12e décès de l’année sur les routes du département.

 

Manifestation…

Ce mardi, après la réa ou les techniciens de laboratoires, c’est un nouveau service du CHU de Tours qui s’est mobilisé. En l’occurrence l’équipe infirmière de bloc opératoire (IBODE). Une vingtaine de soignants ont fait grève et manifesté devant le CHU Trousseau dans le cadre d’un appel national pour une meilleure reconnaissance de leur spécialité et donc une rémunération plus importante. Il y avait également des équipes de Loches venues grossir les rangs. Une rencontre a été organisée avec la direction de l’hôpital sur le site de Bretonneau.

 

Football…

Le Tours FC est toujours dans une phase délicate. En National 3 depuis deux saisons sans possibilité de monter car les saisons ont été arrêtées pour cause de Covid, le club le plus important du département doit aussi faire face à ses dettes. Actuellement en pleine levée de fonds pour devenir une Société Coopérative d’Intérêt Collectif, il passait ce mardi en audience au tribunal de commerce. Résultat : le voici en redressement judiciaire, plus précisément placé en observation avec des bilans prévus le 20 juillet puis le 20 novembre. L’idée est de mettre en place un plan de redressement des finances (plus d’un million d’€ de dettes) ou d’aller plus loin (cession partielle ou totale de l’activité, liquidation judiciaire…). En attendant une évolution, les créances sont gelées.

 

Coup de pouce…

Pour aider ses associations à recruter adhérentes et adhérents, la ville de Loches propose une sorte de plan de relance, plus précisément de rembourser 10€ du montant de l’inscription. Il suffit de rejoindre les rangs de la structure entre le 1er juin et le 31 mai 2022 si l’on réside dans la commune de Loches. Les associations en question doivent au préalable avoir signé une convention avec la ville. Un dispositif qui vient en compensation d’une baisse de l’enveloppe globale des subvention 2021.