Tours

Collège Lamartine : Le Département répond aux parents d’élèves

Au sujet des problèmes de demi-pension…

Alors que les représentants de parents d’élèves du collège Lamartine sont mobilisés en ce moment pour réclamer des solutions aux problèmes de demi-pension au sein de l’établissement situé à la frontière de Tours et La Riche, les élus du Conseil Départemental, Thomas Gelfi, élu sur le canton en question de Tours-Ouest (et candidat à sa réélection en binôme avec Céline Ballesteros) et le président du Département Jean-Gérard Paumier apportent des précisions.

Pour rappel, depuis 2018, les élèves du collège doivent se rendre au lycée Albert Bayet voisin de quelques centaines de mètres pour la demi-pension. Une situation qui n’est pas sans contraintes (relire notre article paru cette semaine), dénoncée par les parents qui réclament une nouvelle solution et idéalement la construction d’une cantine sur le site du collège.

« Nous avons pris le problème en main dès notre arrivée en 2015 » indique Thomas Gelfi, membre de droit du Conseil d’Administration du Collège Lamartine au titre de conseiller départemental du secteur. Ce dernier convient que la situation actuelle « n’est pas satisfaisante ». En revenant sur l’historique, Thomas Gelfi explique le choix qui a amené le Département à trouver une solution avec la Région sur le site du lycée Bayet à partir de 2018 : « les repas et les portions quand les collégiens mangeaient dans la cantine de l’école primaire n’étaient pas adaptées à des enfants de leur âge. »

« Il y a eu un projet de reconstruction d’une cantine (ndlr : en 2013) mais qui n’a pas été à son terme car à l’époque la ville de Tours, propriétaire du terrain n’a pas donné suite. Depuis l’élection de la nouvelle majorité, il y a eu plusieurs réunions et sans que la ville de Tours ne rejette le projet, elle nous a expliqué que celui-ci ne pourrait être étudié qu’en fin de mandat. Il y a un décalage dans le planning entre nos besoins » poursuit-il.

Jean-Gérard Paumier explique de son côté avoir signé une convention avec la Région en février dernier, pour un agrandissement de la restauration scolaire du lycée Albert Bayet. « Le Département s’est engagé à financer 584 000 euros pour l’accueil des collégiens sur un projet global de 6 millions d’euros de la Région. »

« Cet agrandissement permettra de résoudre certains problèmes : plus de collégiens pourront être accueillis en demi-pension et cela règlera les problèmes d’horaires qu’il y a aujourd’hui » indique Thomas Gelfi, qui reconnait néanmoins qu’il reste la problématique du déplacement des collégiens, mais parle « d’un choix en responsabilités » :  « Dans la mesure où la ville remettait le projet de reconstruction d’une cantine à plus long terme, il fallait trouver une solution pour nos collégiens. »

De son côté, Jean-Gérard Paumier, sur la même longueur d’onde que le conseiller de sa majorité, indique qu’il ne reste pas fermé à un futur projet de reconstruction sur le site du collège à plus long terme.  

Les parents d’élèves ont prévu de leur côté une manifestation jeudi 27 mai à 11H15, le long du parcours entre le collège et le lycée Bayet.

Mathieu Giua