Tours

StorieTouraine, 18/05/21 - Manif de techniciens du CHU ; Refus de préjudice amiante pour 8 salariés ; Reprise des parcmètres à Tours...

Et grève à La Poste d’Amboise.

La StorieTouraine est un résumé de l’actualité en Indre-et-Loire. Voici l’édition de ce mardi...

----------

Manifestation...

Ce mardi c’est journée nationale d’action des personnels de laboratoires, notamment ceux du CHU de Tours. On en comptait une quarantaine lors d’un rassemblement organisé à l’hôpital Bretonneau et soutenu - notamment - par la CGT. L’objectif est d’obtenir des revalorisations salariales, les personnels s’estimant oubliés par le Ségur de la santé qui a octroyé 183€ à certains personnels hospitaliers en 2020.

 

Manifestation (bis)...

Le mouvement de salariés de la clinique Ronsard de Chambray se poursuit : ils protestent contre leurs conditions de travail sur le rond-point Alexandre Minkowski. Une grève est en cours depuis le début du mois et les négociations avec la direction n’aboutissent pas. Une réunion devait se dérouler cet après-midi.

 

Manifestation (ter)...

Et puis ce mardi c’est une journée nationale d’action à la Poste pour réclamer la fin des réorganisations multiples ou des hausses de salaires. La CGT y a participé à Amboise, les revendications étant axées sur la nouvelle organisation du site de tri et de distribution prévue le 20 juillet. Une quinzaine de personnes ont suivi le mouvement.

 

Le dossier de l’amiante...

On reparle de l’amiante sur les îles de la Loire : 8 salariés ou ex-salariés de Tours Métropole demandaient réparation en justice pour leur exposition à ce produit très dangereux. Le tribunal administratif d’Orléans les a déboutés ce mardi, pas sur le fond mais sur la forme, estimant que la requête avait été faite hors délais. Chaque plaignant réclamait 30 000€ d’indemnités pour des faits remontant aux années 2000 à 2012. Ils réclamaient une prise en charge de leur préjudice d’anxiété, c’est-à-dire la crainte de tomber malades. Un autre volet judiciaire est en cours dans cette affaire, au pénal. Trois plaintes doivent être examinées.

 

Interpellation pour escroquerie...

La police annonce l’arrestation de deux hommes de l’agglo tourangelle pour une affaire d’escroquerie à la voiture d’occasion avec un préjudice impressionnant puisqu’il est de 650 000€. Les suspects ont 24 et 33 ans et agissaient via le site Le Bon Coin. Entre 2018 et 2020 ils auraient utilisé des chèques en bois pour acquérir des véhicules qu’ils revendaient ensuite en espèces à moitié prix. Plus de 50 victimes ont été identifiées.

 

Incendie...

Ce lundi soir, le sous-sol d’une maison lochoise s’est enflammé. Une personne a été blessée : un homme de 53 ans légèrement incommodé par les fumées et transporté à l’hôpital de la vlle. Une vingtaine de pompiers ont été mobilisés. L’habitation est désormais inhabitable; Elle hébergeait deux autres personnes.

 

Déconfinement...

Ce mercredi il y a beaucoup de bonnes nouvelles avec la réouverture des terrasses, cinémas, théâtres, commerces... Mais attention : les contrôles du stationnement payant reprennent à Tours. Ils étaient suspendus depuis début avril ce qui revenait à rendre le stationnement gratiuit pour les personnes de passage (sauf si elles voulaient vraiment payer, les machines restant actives).

 

Tennis de table...

Ce lundi soir, Joué-lès-Tours a été battu 3-2 par Grand-Quevilly dans le cadre des matchs de classement du championnat de Pro Dames (les Tourangelles jouent pour la 9e place finale). Elles iront en Normandie jeudi pour un nouvel affrontement. Chez les messieurs, Tours reçoit Metz en espérant obtenir la 5e place du championnat de Pro B pour la fin de la saison (un dernier match doit être disputé en fin de semaine contre Miramas).