Tours

Les terrasses temporaires reviennent à Tours

Ouverture le 19 mai.

Leur présence a un peu changé l’image de la ville à l’été 2020 : des dizaines de bars et restaurants ont élargi leur terrasse avec une structure en bois de la taille d’une place de parking, mesure vue un peu partout en France pour permettre aux établissements d’accueillir une clientèle maximale malgré les contraintes de distanciation liées à la présence du coronavirus.

Ces terrasses Covid prenaient un espace dédié au stationnement. La mairie a donc demandé leur démontage pendant l’hiver pour libérer un peu de place aux voitures et éviter la détérioration du bois, malgré des critiques de commerçants inquiets des conditions de stockage et du coût de l’opération.

Un dispositif sous conditions

Cela dit, ces extensions vont réapparaître dans les tous prochains jours. La mairie de Tours autorise bars et restos à coloniser de nouveau du parking situé devant leur porte, et ce dès dès le 19 mai, date de réouverture promise par le gouvernement. Les travaux pourront même commencer ce mercredi 12 afin que tout soit prêt le jour J (où il faut s’attendre à pas mal de monde en ville, vu le nombre de personnes qui ont envie de se poser devant un verre).

Pour avoir sa terrasse Covid en 2021, il suffit de faire une demande auprès du service commerce. Quand on a posé la question à la ville en milieu de semaine, 17 dossiers avaient déjà été déposés. Il faut savoir que les commerçants en question ne paieront pas la redevance d’occupation de l’espace public pendant le premier trimestre en signe de soutien à leur activité mais ils devront le faire ensuite (les droits de terrasse avaient déjà été suspendus en 2020).

Par ailleurs, les installations en bois sont limitées en grandeur et devront être démontées à l’automne, une fois la haute saison terminée. Elles pourraient néanmoins revenir en 2022, même si la crise sanitaire s’est atténuée d’ici là.