Tours

StorieTouraine, 01/05/21 – Reprise des vols Tours-Porto ; Un service du CHU en arrêt maladie ; L’hommage de Tours à la policière de Rambouillet…

Et reprise en Touraine le 12 mai pour le tournage de « Qu’est-ce qu’on a tous fait au bon Dieu ».

La StorieTouraine est un résumé de l’actualité en Indre-et-Loire. Voici l’édition de ce samedi…

 ---------------

Point Covid…

L’épidémie continue de régresser en Touraine : 1 632 contaminations recensées du 20 au 26 avril, soit un taux de tests positifs de 9,8% (16 655 dépistages réalisés). Le taux d’incidence est de 270 cas pour 100 000 habitants et 302 dans l’agglo de Tours. Cela dit, le nombre de patients Covid en soins intensifs reste très élevé : 62, proche du pic de la 1ère vague. Il repasse sous la barre des 100 lits occupés en médecine (97).

A propos de la vaccination, 142 777 personnes ont reçu au moins une dose en Touraine, 48 458 en ont eu deux.

Selon un sondage Odoxa publié ce vendredi, 65% des habitants de la région sont favorables à la vaccination, contre 78% en région parisienne, 62 en Bourgogne-Franche Comté (le chiffre le plus bas). 42% des personnes interrogées en Centre-Val de Loire reconnaissent transgresser les restrictions. 70% affirment que la situation a des conséquences sur leur santé psychologique.

Ce samedi, on notera la reprise des vols Ryanair Tours-Porto et Porto-Tours, stoppés depuis de longs mois. Ces dernières semaines seule la liaison Tours-Marseille était assurée. Le retour des avions vers le Portugal est néanmoins soumis à des conditions sanitaires strictes : test PCR obligatoire dès 2 ans pour partir de Tours, 11 ans si l’on décolle du Portugal. Isolement de 14 jours requis à l’arrivée en Touraine. Dans un premier temps, seul un avion est annoncé par semaine, puis 2 courant mai (pareil pour Marseille à partir du 17).

La reprise des vols vers Londres, Dublin et Marrakech n’est pas encore prévue.

 

Difficultés au CHU de Tours…

On l’apprend via la NR : le service endoscopie digestive basé à l’hôpital Trousseau de Chambray a fermé ses portes il y a quelques jours faute de personnel. La quasi-totalité des infirmières sont en arrêt maladie. La direction assure néanmoins que les urgences sont prises en charge avec du personnel venu du bloc opératoire. Pour les autres, l’hospitalisation a été reportée.

 

Hommage national…

Ce vendredi il y avait un hommage national à la policière de Rambouillet, tuée à l’entrée de son commissariat vendredi 23 avril. Une cérémonie en présence de membres du gouvernement a eu lieu dans la ville des Yvelines mais aussi à Tours, en présence de policiers, de la préfète ou encore d’élus comme le maire de Tours. Une minute de silence a été respectée.

 

Reprise de tournage…

Cela fait une semaine que le tournage du 3e opus de la saga Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu est suspendu entre la Touraine, la Vienne et le Maine-et-Loire. 3 membres de l’équipe ont été tué dans un accident de la route, expliquant cette décision. On sait désormais que les opérations tourangelles vont reprendre le 12 mai, elles ont recommencé dès jeudi dans la Vienne. Concernant l’enquête, un artisan a été mis en examen. On lui a détecté un taux d’alcool dans le sang supérieur à la normale lors des analyses menées juste après le choc. Un 4e membre de l’équipe du film reste par ailleurs hospitalisé. Les obsèques de ses 3 collègues sont prévues la semaine prochaine.