Tours

StorieTouraine 24/03/21 – Dépistages Covid à la maison d’arrêt de Tours ; Grève à l’hôpital de Chinon ; Joué-lès-Tours en manque de policiers…

Et une dégradation de la qualité de l’air.

La StorieTouraine est un résumé de l’actualité en Indre-et-Loire. Voici l’édition de ce mercredi…

 -----------------

Qualité de l’air…

L’association Lig’Air qui mesure la pollution en Centre-Val de Loire annonce un indice mauvais ce mercredi pour une partie de l’agglo de Tours, un bout du Nord-Ouest du département et le Bourgueillois, dégradé sur le reste du territoire. Une amélioration est annoncée ce jeudi.

 

Point Covid…

La maison d’arrêt est un cluster Covid depuis le 8 mars. 65 détenus ont été testés positifs lors d’une première campagne de tests et 47 lors d’un nouveau dépistage massif. Ce mercredi, une nouvelle série de tests PCR était programmée dans l’établissement qui incarcère plus de 200 personnes. Tant que le virus restera dans les murs il n’y aura pas de nouvelle entrée. Les parloirs sont maintenus. Une hypothèse évoque l’entrée de la maladie par les colis envoyés illégalement depuis l’extérieur.

Par ailleurs, la tension épidémique devenant plus tendue en Indre-et-Loire, de nouvelles mesures ne sont pas à exclure. On en saura plus ce jeudi avec une conférence de presse de la préfecture. Le CHU de Tours devrait lui déprogrammer plus d’opérations. 20% des interventions non urgentes sont déjà reportées. Insuffisant pour maîtriser l’occupation des lits en réanimation même si le Loiret ou l’Eure-et-Loir ont des services bien plus encombrés.

 

Grève à l’hôpital de Chinon…

Le syndicat FO annonce une mobilisation ce jeudi dans le service psychiatrie. Les équipes grévistes se rendront sur le marché pour porter leurs revendications à savoir une amélioration de leurs conditions de travail avec le refus de l’alternance des périodes de présence de jour ou de nuit. A noter qu’une mobilisation a également eu lieu la semaine dernière dans le même service mais cette fois au CHU de Tours.

 

Politique…

Deux annonces à retenir… Pour les élections régionales, le maire de Joué-lès-Tours Frédéric Augis sera candidat tête de liste en Indre-et-Loire, au sein de la liste Les Républicains menée par le député de l’Indre Nicolas Forissier. Le scrutin est prévu les 13 et 20 juin… en même temps que les élections départementales. On connait les candidats du parti LREM pour le canton de Tours-Ouest : Céline Oudry et Loic Guilpain. La première travaille au service RH du CHU, le second enseigne la physique-chimie.

 

Manque de policiers…

Le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin était à Tours lundi soir pour annoncer 28 recrutements supplémentaires au commissariat, postes attendus de longue date par les syndicats. Plusieurs élus étaient présents… mais pas le maire de Joué-lès-Tours. Frédéric Augis s’en agace auprès de la Place Beauvau, regrettant que sa ville où l’on avait annoncé des renforts policiers après la décision de classer La Ravière en Quartier de Reconquête Républicaine se retrouve aujourd’hui sans effectifs suffisants. Le patron de la 2e ville du département estime ainsi que les promesses gouvernementales n’ont pas été tenues.