Tours

ReplayTouraine #58 - Pont Wilson, tram, Bygmalion... Les 5 infos fortes de la semaine

Avec également l’imbroglio au Musée des Beaux-Arts de Tours.

Chaque week-end, le ReplayTouraine vous permet d’avoir d’un coup un résumé des informations les plus marquantes de la semaines en Indre-et-Loire. Voici l’édition de ce 20 mars.

------------

1 - Le Pont Wilson va rouvrir

C’est une annonce qui a fait rire jaune certaines personnes à Tours : fermé aux voitures depuis mi-août 2020 pour favoriser les circulations douces (piétons et vélos), le Pont Wilson s’apprête à rouvrir pour les véhicules motorisés... mais seulement pendant 6 semaines, du 25 mai au 4 juillet, période durant laquelle le Pont Napoléon sera en travaux et fermé. Certains appellent déjà à ce que le provisoire deviennent pérenne mais la mairie assure que dès le chantier terminé, la Pont Wilson retrouvera sa vocation apaisée, au moins jusqu’en septembre et la fin du test voulu par le maire.

A noter que cette semaine, Fil Bleu a également présenté son réseau de bus provisoire à partir du 29 mars. Plusieurs lignes seront fortement perturbées pendant 5 mois à cause de travaux Rue Edouard Vaillant.

 

2 - Le tram fait grincer des dents

Quelques dizaines de personnes ont manifesté devant la salle des fêtes de La Riche mercredi soir, lieu qui accueillait le conseil municipal de la commune. Il s’agit surtout d’habitants qui vivent du côté pair de la Rue de la Mairie... et dont les logements sont voués à la destruction à cause du chantier de la deuxième ligne de tram dont l’inauguration doit avoir lieu dans moins de 5 ans. Leur mobilisation est motivée par des indemnisations jugées trop faibles, en dépit d’un soutien global au projet. Le maire Wilfried Schwartz a refusé de les rencontrer avant sa réunion mais promis de recevoir prochainement une délégation. Sans accord amiable sur la vente des appartements ou des maisons c’est la justice qui fixera les prix.

 

3 - L’affaire Bygmalion résonne en Touraine

A peine ouvert et aussitôt reporté. Le procès Bygmalion qui doit se pencher sur un éventuel financement illégal de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012 n’aura pas lieu avant le 20 mai. Ce mercredi, la justice a accepté de le décaler en l’absence d’un des avocats de la défense. Le maire de Saint-Cyr-sur-Loire Philippe Briand fait partie des 14 prévenus cités à comparaître, aux côtés de l’ancien chef de l’Etat. Il était président de l’association de financement de la fameuse campagne. L’élu Les Républicains qui a étudié les 18 000 passages de ce dossier fleuve assure qu’il n’a rien à se reprocher mais constate bel et bien les fraudes.

 

4 - Rouvrira ou rouvrira pas ?

Alors que le collectif à l’origine de l’occupation de l’Opéra de Tours vient d’annoncer la prolongation de son action pour une semaine afin d’alerter sur la détresse du monde culturel privé de travail avec la crise sanitaire, la ville de Tours a utilisé son Musée des Beaux-Arts comme vitrine politique. Mercredi, le maire a invité la ministre de la culture Roselyne Bachelot à venir le visiter en petit comité, tout en annonçant en même temps une ouverture au public en petits groupes. Une manoeuvre destinée à montrer qu’il est possible de mixer visites culturelles et respect des gestes barrières. Des centaines de personnes se sont inscrites pour voir les oeuvres avant que l’opération soit annulée par peur des représailles de l’Etat. De son côté, la ministre a décliné l’inviation.

 

5 - 4 jours d’école à Saint-Pierre-des-Corps

Jeudi matin, le conseil municipal de la commune a officiellement abandonné la semaine de 4 jours et demi pour les 1 700 enfants de ses écoles publiques. Dès septembre il n’y aura plus de cours le mercredi matin mais une série d’activités proposées dans différents domaines (arts, sport, nature), avec possibilité de cantine le midi voire de participation des parents. La ville promet des tarifs dégressifs dès le 2e enfant inscrit et un programme complet des activités en juin. La mesure a néanmoins été contestée, l’opposition s’inquiétant à la fois qu’un millier d’enfants se retrouvent sans encadrement le mercredi et que des salariés actuels du Patronage Laïque soient sans emploi même si la municipalité garantit qu’elle va embaucher tout le monde. Elle va en effet passer son service animation en régie, alors qu’il était jusqu’ici soumis à appel d’offre externe.

 

BONUS - Une école de karting à La Ville-aux-Dames

Un beau reportage à découvrir cette semaine sur 37 degrés avec la présentation de l’école de karting installée sur le circuit de La Ville-aux-Dames, avec des élèves qui n’ont parfois que 6 ans. Les cours ont lieu chaque mercredi sur la piste loisirs... Une activité sportive à part entière.