Tours

TOURS : Cap ou pas cap d’abandonner la voiture pendant un mois ?

Un défi à tester pendant le mois de mai.

On connaissait la Journée sans Voiture, opération parisienne où la capitale se vide pratiquement de tout trafic automobile le temps d’une journée (un peu comme le grand confinement du printemps 2020, mais sur une durée de 24h). A Tours vous allez être invités à tester le Mois sans Voiture.

Déjà lancé à Orléans, ce défi est imaginé par Tours Métropole en partenariat avec Keolis qui gère le réseau de transports en commun Fil Bleu.

L’objectif est de proposer à 20 personnes d’abandonner leur voiture pendant un mois entier, du lundi 10 mai au 7 juin. Littéralement abandonner puisqu’il s’agira de remettre les clefs du véhicule aux équipes de Fil Bleu et ne pourront donc pas y accéder. Avantage : pas besoin de faire le plein. Inconvénient : « Oui mais je me déplace comment maintenant ? » Question pertinente…

Pendant toute l’expérience, les volontaires bénéficieront d’un abonnement gratuit et illimité au réseau bus-tram Fil Bleu, on leur prêtera un Vélociti sans débourser le moindre centime (avec du matériel de protection), ils pourront emprunter les trains et bus Rémi sans payer voire bénéficier de créneaux de locations des voitures Citiz si vraiment ils ont nécessité de faire un trajet en auto. Ce n’est pas tout : Le Drive du Bon Sens de Chambray pourra leur livrer des courses et les bibliothèques de Tours prêteront des livres. Seule la voiture restera confinée au garage, le reste de la vie sera en mode open bar ;

L’objectif de cette opération est politique. Tours Métropole veut montrer que c’est possible de bouger dans l’agglo sans pour autant circuler en solo dans une voiture. Ce qu’on appelle l’autosolisme. Les personnes engagées n’auront pas interdiction de se déplacer avec un véhicule motorisé mais devront tout faire pour l’éviter façon parcours du combattant de Koh Lanta.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 31 mars sur www.filbleu.fr/msmv