Tours

[Photos du jour] Avec les artistes qui occupent le Grand Théâtre de Tours

Ils restent sur place 24h/24.

Depuis vendredi en fin de journée les membres des organisations professionnelles régionales des métiers du spectacle occupent le Grand Théâtre de Tours, à l’image d’un mouvement déployé ailleurs en France et notamment au Théâtre de l’Odéon à Paris.

Ce samedi, ces artistes et autres membres des professions culturelles (guides conférenciers, techniciens…) recevaient le maire de Tours Emmanuel Denis accompagné de l'Adjoint à la culture Christophe Dupin, pour leur remettre leurs revendications concernant la réouverture des salles de spectacles, mais également pour la pérennisation du système de rémunération des indemnités des intermittents du spectacle (on trouve notamment la demande d’un prolongement des droits de façon unilatérale pour toutes les professions et pas un « saucissonnage » entre différentes catégories comme redouté.

Avant cette réception, le directeur du Grand Théâtre Laurent Campellone faisait le bilan concernant la maison qu’il dirige depuis cette saison. Les musiciens de l’orchestre ont travaillé 11 jours sur 365, l’Opéra à reçu 0€ d’aides publiques, malgré les demandes. Celui qui soutient le mouvement initié en ses murs est revenu également sur les 2O millions d’euros alloués par le ministère de la culture : il souligne que cette somme importante en soit ne représente que 5 000€ par structure, que par ailleurs notre mode de fonctionnement comparé aux autres nations est quand même plus sécurisant. Il compare avec ses amis qui travaillent aux Etats-Unis et qui, du jour au lendemain, ont été licenciés.

Par ailleurs, pour soutenir le mouvement, des rassemblements sont prévus tous les jours dès lundi devant les locaux de l'Opéra. Rendez-vous fixé à 14h.

Roger Pichot