Tours

[Photos du jour] A Tours, 5 tableaux du musée des Beaux-Arts exposés à la crèche

Pour des ateliers avec les enfants.

En ce moment impossible d’aller au musée. Tous les lieux de culture sont fermés à cause de la crise sanitaire. Situation insupportable pour les professionnels du secteur ou des élus comme le maire de Tours qui s’en est déjà plaint et qui réfléchit à proposer au moins leur réouverture pour des visites en tout petit comité. 

Les équipes du service petite enfance de la ville doivent également s’adapter à cette situation… De mars à juillet, arrive que les enfants des crèches profitent de visites de 45 minutes au musée pour un premier contact avec l’art avant même leur entrée à l’école maternelle. Pour compenser l’annulation de ces déplacements, la médiatrice Ingrid Jouannet a trouvé une solution : amener les œuvres directement dans les établissements d’accueil. « C’est l’art qui vient auprès des enfants » explique-t-elle au cours d’un passage à la crèche Leccia du quartier Beaujardin.

5 tableaux ont donc été reproduits afin d’entamer un tour des crèches de la commune pendant deux ans (il y a plusieurs jeux disponibles afin d’irriguer différents quartiers). Des œuvres réalisées entre le XVIIIe et le XXe siècle, dont une du célèbre peintre tourangeau Olivier Debré. Toutes représentent ou symbolisent la Loire, avec notamment une vue de Tours et une autre de l’Amboisie. Posées au sol, elles sont présentées aux enfants par une salariée du musée qui leur distribue des petits bateaux en origamis à faire voguer sur les tableaux. Les petits garçons et les petites filles de deux ans et demi s’approchent rapidement, touchent… et s’amusent sans se faire prier. Ça dure quelques minutes, et on termine par une chanson. « Bateau sur l’eau », évidemment.

« Pour les enfants ce ne sont pas des tableaux mais des images » explique Ingrid Jouannet. « Ils sont sensibles à l’esthétisme, aux couleurs. Ça développe leur imagination et leur créativité. » Pour plus de simplicité, c’est surtout le prénom des artistes qui est évoqué une fois l’annonce de leur nom complet. L’animation est courte, car l’attention des enfants passe vite d’un sujet à l’autre. Cela dit, les œuvres restent plusieurs semaines à la crèche donc ils pourront les voir encore, encore et encore. L’objectif final c’est de leur demander de faire leurs propres peintures et de créer une exposition mélangeant dessins enfantins et tableaux de maîtres.

En attendant de retourner pour de vrai dans les allées du Musée des Beaux-Arts.