Tours

[En vitrine] Un couple d’éleveurs de bouledogues ouvre un paradis pour chiens et chats à Tours

Avec également des produits pour lapins.

Quand il est question de chiens, Donia et Julien sont du genre experts. Ce couple qui vit dans une grande propriété de Saint-Roch a remporté de nombreux concours, d’abord avec des dogues puis aujourd’hui avec les bouledogues. « On élève des chiens de qualité et on veut leur donner des produits de qualité mais c’est difficile d’en trouver » explique le mari qui vient de créer un site Internet et un magasin spécialisé Avenue de Grammont à Tours. Ça se passe précisément au N°82, à l’emplacement d’un ancien espace forme et bien-être.

Dans les rayons, environ 2 000 références de nourriture et accessoires pour chiens, chats ou même lapins. Des croquettes fabriquées en Italie ou au Canada, « sans pesticides, avec des produits raisonnés voire bio » insiste le gérant qui référence des marques locales. L’une d’elles est basée à Fondettes et elle commercialise des produits de base pour fabriquer soi-même les friandises de ses animaux de compagnie (avec des épices, de la betterave...). Et quand on s’étonne du choix de ces ingrédients pour des bestioles carnivores, Julien Olivet répond ceci :

« Quand ils capturent une proie dans la nature, les chiens ou les chats ne mangent pas tout de suite les filets. ils commencent par les abats comme le gosier, riches en fibres dont ils ont besoin. Sinon ils auraient une très mauvaise digestion. »

Parmi les autres gourmandises du catalogue : des pâtées pour chats cuisinées en Bretagne, à partir d’invendus de supermarchés.

Alors que les êtres humains sont de plus en plus friands de produits naturels, de commerce équitable ou de marques qui fabriquent localement, le secteur économique des animaux de compagnie s’engouffre lui aussi dans cette voie au potentiel marketing intense. Jusqu’aux produits de nettoyage sans odeur pour éviter que le chien aille se frotter sur votre canapé après son bain. Des arguments qui semblent faire mouche, d’autant que les Français raffolent des chiens, chats et autres compagnons. Une tendance accentuée depuis le premier confinement anti-Covid de 2020 : « Nous avons énormément de ventes en ce moment » explique l’éleveur commerçant (qui sépare néanmoins ces deux activités. Aucun chien ne sera vendu en boutique... en revanche vous pourrez y rencontrer Fantasia, bouledogue de 5 ans qui adore faire des câlins aux genoux).

Chez Bouledogue et Cie on trouve aussi des colliers pour chiens fabriqués au Mexique selon les critères du commerce équitable et des colliers pour chats dessinés par un styliste qui collabore également avec la marque Kenzo. A cela s’ajoutent des arbres à chats uniques, des bois de cerfs récupérés à terre après la mue pour que les chiens fassent leurs dents dessus ou encore des gamelles design pour l’eau et les croquettes. Enfin, vous pourrez trouver les incontournables vêtements pour tekels et chihuahas. Des produits à découvrir en discutant avec le vendeur par ailleurs en cours de formation pour devenir ostéopathe canin.

Olivier Collet