Tours

Tours : le projet de Maison de l’Hospitalité en bonne voie

C’est un objectif phare de la majorité.

Pendant la campagne des dernières élections municipales à Tours, Emmanuel Denis et ses colistiers avaient à de nombreuses reprises évoqué la création d’une Maison de l’Hospitalité s’ils étaient élus.

Un projet qui pourrait voir le jour rapidement. En tout cas les élus y travaillent à commencer par la première adjointe Cathy Münsch-Masset. A destination des plus démunis (personnes sans domicile fixe, réfugiés, personnes isolées), cette Maison de l’Hospitalité est pensée comme un lieu de premier accueil en lien avec les associations caritatives. Un projet phare de la politique sociale (lire notre article sur 37 degrés) voulue par le maire et sa majorité qui entendent faire de Tours« une ville exemplaire en termes d’accueil et de solidarité ».

Si pour l’heure, il reste à définir l’offre précise que proposera ce nouveau lieu et notamment s’il contiendra de l’hébergement ou non, le projet est sur de bonnes voies nous dit-on avec la mise en place de réunions et concertations avec les associations sociales comme Emergences, Jeunesse & Habitat, Entraide & Solidarités, Utopia 56, Chrétiens Migrants…

« Nous en sommes au stade de réflexion sur la nécessité ou non d’hébergement, mais aussi de bagagerie, la question de premier accueil… » détaille Cathy Münsch-Masset qui souhaite également faire de ce lieu un espace ouvert sur la société en y intégrant un espace culturel au sens large afin de composer dans tous les domaines d'intégration.

Quant à l’endroit où cette Maison de la Solidarité sera située, pendant la campagne municipale il avait été question de l’Ilot Vinci, mais aujourd’hui rien ne semble défini. « Il faut d’abord que l’on définisse clairement le projet et sur la base de celui-ci nous choisirons où l’installer » commente la première adjointe.