Tours

ReplayTouraine #54 – Neige, chasse, carte scolaire… 5 infos qui ont marqué la semaine en Indre-et-Loire

On parle aussi du Pot au Feu géant de Tours.

Que s’est-il passé depuis 7 jours ? Chaque week-end, le ReplayTouraine c’est un résumé des infos les plus fortes du département. Voici l’édition du 13 février.

 -----------------

1 – Il neige en hiver

Coup de froid sur la Touraine cette semaine avec quelques flocons de neige pour la journée de mercredi. Rien de comparable avec les 12cm dans certains coins du Loiret mais suffisant pour entraîner quelques accidents sur l’autoroute A10 du côté d’Auzouer-en-Touraine ou à La Ferrière avec la glissade d’un bus scolaire (7 enfants dedans mais aucun blessé). D’ailleurs les transports scolaires ont été suspendus sur une partie du nord et de l’est du département jeudi, puis sur l’ensemble de l’Indre-et-Loire vendredi matin, cette fois en raison de pluies verglaçantes.

 

2 – Les chasseurs peuvent circuler après 18h

Cela ne concerne que les battues pour le gros gibier (comme les cerfs), et il est toujours interdit de chasser après le coucher du soleil (qui se fait encore relativement tôt) néanmoins depuis le 5 février la préfecture d’Indre-et-Loire autorise explicitement les chasseurs à circuler après 18h, donc après le couvre-feu anti-Covid. Dans un courrier elle justifie sa position en expliquant que l’organisation des chasses est sérieusement compliquée par le couvre-feu. Une décision incomprise par de nombreux lecteurs, qui estiment que l’activité n’est pas assez essentielle pour justifier ce type de dérogations.

 

3 – La carte scolaire dévoilée

Cette semaine, l’inspection d’académie d’Indre-et-Loire a dévoilé un premier projet pour l’organisation de la rentrée 2021 dans le département… avec 515 élèves de moins dans les écoles maternelles et primaires mais tout de même plus d’ouvertures de classes que de fermetures (33 contre 27 de la maternelle au CM2). Au total, ce sont 24 postes supplémentaires d’enseignants qui rejoindront les établissements publics départementaux avec la poursuite du dédoublement des classes en zone prioritaire, moins de 24 élèves par classe de la grande section de maternelle au CE1 dans "93% des écoles" ou une "amélioration des conditions de travail des directeurs". L'inspection d'académie annonce une moyenne de 22,5 élèves par classe dans les écoles de la maternelle au CM2 en intégrant les dispositifs ULIS pour élèves avec accompagnement spécifique, un peu plus de 17 élèves par classe en zone d'éducation prioritaire.

 

4 – Le Pot au Feu se réinvente

En raison de la crise sanitaire, le Pot au Feu Géant des Halles ne peut pas avoir lieu sous sa forme habituelle avec grandes tablées pour le déguster à même le carreau. La manifestation qui rapporte 20 000€ par an aux Restos du Cœur afin de financer 15 000 repas pour les plus démunis aura lieu quand même ce samedi 20 février avec 3 500 parts froides de pot au feu à disposition aux Halles… mais aussi sur les marchés Beaujardin, Coty et des Fontaines. Il est déjà possible de réserver – et même d’acheter des parts à offrir à des personnes dans le besoin – sur le site http://restosducoeur37.org.

 

5 – Le TVB quitte la Ligue des Champions

Cette semaine les volleyeurs tourangeaux ont disputé leurs deux derniers matchs de poule de Ligue des Champions en Italie, contre les équipes de Pérouse et de Civitanova. A chaque fois les Tourangeaux ont perdu 3-1, mais à chaque fois ce sont eux qui ont remporté le 1er set et ça faisait dix ans que de telles performances n’avaient pas été réalisés face à des Italiens mastodontes du volley européen. Avec 6 points obtenus sur tapis vert après le forfait des Turcs d’Izmir, le TVB termine 3e de sa poule… insuffisant pour rejoindre les play-offs de la compétition, mais assez pour emmagasiner de l’expérience.

 Maintenant place au championnat, avec un match contre le leader Montpellier en début de semaine prochaine.

 

BONUS – Des nouvelles des Territoires Zéro Chômeur de Longue Durée

C’est un dispositif pour accompagner vers l’emploi des personnes qui en sont privées depuis longtemps. Des projets se mettent en place à Bléré, Panzoult et Tours-Sanitas. On vous explique tout sur 37 degrés.