Tours

Fermetures et ouvertures de classes : la carte scolaire 2021 dévoilée en Touraine

Il s’agit encore d’un projet. Tout n’est pas définitif.

C’est un peu la même chose chaque année : dans le courant de l’hiver, au plus tard au début du printemps, l’Inspection d’Académie d’Indre-et-Loire planche sur la carte scolaire pour la rentrée suivante, c’est-à-dire les écoles qui vont perdre ou gagner des postes d’enseignants selon l’évolution du nombre d’enfants ou différentes décisions venues d’en haut (ouvertures de postes pour élèves en situation de handicap, par exemple).

Pour cette année 2021, les écoles maternelles et élémentaires de Touraine doivent « perdre » 515 élèves entre fin juin et début septembre (+350 élèves dans les collèges au même moment). Et pourtant, les services de l’Etat envisagent plus de postes de professeurs à la rentrée puisque – selon un premier projet dévoilé ce mardi – on comptera plus d'ouvertures de classes que de fermetures (33 ouvertures, 27 fermetures pour le premier degré). Au total, ce sont 24 postes supplémentaires d’enseignants qui rejoindront les établissements publics départementaux avec la poursuite du dédoublement des classes en zone prioritaire, moins de 24 élèves par classe de la grande section de maternelle au CE1 dans "93% des écoles" ou une "amélioration des conditions de travail des directeurs".

L'inspection d'académie annonce une moyenne de 22,5 élèves par classe dans les écoles de la maternelle au CM2 en intégrant les dispositifs ULIS pour élèves avec accompagnement spécifique, un peu plus de 17 élèves par classe en zone d'éducation prioritaire.

16 ouvertures supplémentaires sont annoncées pour les collèges. pour 26 élèves en moyenne sur le département selon l'inspection d'académie, et moins de 24 en zone prioritaire.

Cependant, ces créations de postes ne suffisent pas à satisfaire les syndicats : SNUIPP, FO et CGT ont voté contre, l’UNSA s’est abstenu. D’autres réunions vont suivre et des adaptations sont possibles jusqu’au dernier moment en septembre (13 postes seraient encore attribuables). On peut aussi s’attendre à des mobilisations dans différents établissements où on annonce des fermetures (ça arrive chaque année).

Parmi les communes concernées par des fermetures : Langeais et L’Ile-Bouchard en maternelle, Luynes, Château-Renault, Nazelles-Négron, Ligueiil, La Membrolle, Vouvray ou Vernou-sur-Brenne en élémentaire. Amboise-Ferry, Cangey, Saint-Roch, Villaines-les-Rochers, Chambourg-sur-Indre, Reugny-Aubrac, Ambillou, Rouziers-de-Touraine, Sonzay, Mettray et Saint-Etienne-de-Chigny en primaire.

Pour les ouvertures : Athée-sur-Cher, Azay-le-Rideau, Fondettes, Cinq-Mars-la-Pile ou Joué-lès-Tours Marie Curie en maternelle, Joué-lès-Tours Morier, Chambray, Ballan-Miré, Cinq-Mars-la-Pile, La Riche-Bert, Saint-Cyr-sur-Loire, Tours-Giraudoux, Tours-Hugo, Tours-La Fontaine ou Tours-Péguy en élémentaire. Mazières-de-Touraine, Vallères, Perrusson, Courçay, Pernay, Tours-Pérochon et Tours-Veil (pour des cours d'anglais) en primaire. Pour les zones d'éducation prioritaire : Joué-lès-Tours Blotterie en maternelle et Rotière en élémentaire, Saint-Pierre-des-Corps Marceau-Courier en élémentaire et Prévert en maternelle, Tours-Bernard Pasteur en élémentaire.

Le détail du projet est à consulter en suivant ce lien.