Tours

On vous dit pourquoi la mairie de Tours va briller en violet ce lundi soir

Une action de sensibilisation.

Depuis plusieurs années, à la nuit tombée, l’Hôtel de Ville de Tours est régulièrement utilisé comme outil de communication géant afin de relayer certaines causes. On se souvient de son balcon bleu-blanc-rouge après les attentats qui ont meurtri la France mais aussi de sa coloration en rose en faveur de la lutte contre le cancer du sein ou, plus récemment, en rouge pour mettre l’accent sur les difficultés du secteur événementiel pendant la crise sanitaire.

Ce lundi 8 février c’est en violet qu’on pourra découvrir notre mairie… Pourquoi violet ?

En fait il s’agit d’un relais pour la Journée Internationale de l’Epilepsie, 2e maladie neurologique la plus fréquente après la migraine. Elle concerne 700 000 personnes en France, ce qui représente environ 1% de la population. A l’échelle de l’Indre-et-Loire ce serait environ 6 000 personnes. L'épilepsie se manifeste par des crises imprévisibles, de fréquence et d’intensité variable, souvent brèves, causées par des décharges électriques excessives pouvant se produire dans différentes parties du cerveau.

L’illumination de l’Hôtel de Ville de Tours le temps d’une soirée c’est une opération de la mairie menée à l’initiative de l’association Epilepsie-France « qui se bat au quotidien pour la reconnaissance de l’épilepsie et des personnes qui sont touchées. » « A cause des nombreux préjugés liés à la méconnaissance du public vis à vis de l'épilepsie, les personnes qui en souffrent dissimulent souvent leur état de santé et leurs difficultés par crainte d'être rejetées, mises à l'écart ou stigmatisées. Les difficultés d'intégration en milieu scolaire ou à l'embauche sont fréquentes » écrit également l’association pour préciser son action. Selon elle, en France moins de 10 % des patients épileptiques bénéficient d'un suivi par un neurologue.

Tours ne sera pas la seule ville à illuminer un bâtiment en violet pour l’occasion. Niort, Roue, Rungis, Angoulême ou Cognac se mobiliseront également. Et vous, que faire ? Des conférences en ligne pour s’informer sur la maladie sont proposées ce lundi à 10h,11h et 12h15 sur www.epilepsie-france.com. Des œuvres créées pour l’occasion sont également mises en ligne sur les réseaux sociaux de l’association.