Tours

CARTE COVID : Où se faire vacciner en Indre-et-Loire ? Et sous quelles conditions ?

Plusieurs sites sont disponibles.

La vaccination contre la Covid-19 est présentée comme la solution la plus efficace pour enrayer l’épidémie. Si la campagne française est un succès, cela pourrait permettre d’alléger les contraintes sanitaires… Malgré un fort scepticisme, beaucoup de monde compte franchir le pas. Dans cet article que nous mettrons à jour régulièrement, on va vous mettre à disposition une carte pour savoir où se faire vacciner en Indre-et-Loire mais aussi quelles sont les conditions requises selon les lieux.

---------------

Situation au 25 janvier :

Quels vaccins ?

Pour l’instant seul le vaccin développé par le consortium Pfizer / BioNTech est disponible en Indre-et-Loire. 9 750 doses ont été livrées le 26 décembre, il en faut 2 par personne à 21 jours d’intervalle pour bénéficier d’une immunité garantie à 95% par le fabricant (les autorités de santé commencent à réfléchir à allonger ce délai à 6 semaines pour faire face aux pénuries de livraisons). La préfecture de Tours annonce des réassorts chaque semaine : d'ici fin février, la Touraine devrait avoir reçu 37 000 doses. A noter que certains flacons permettent de faire 6 injections au lieu de 5 comme imaginé initialement ce qui pourrait faire augmenter ce chiffre... sauf si Pfizer se met à livrer moins de flacons comme il l'a évoqué. Un problème car tous les flacons ne permettent pas de vacciner 6 personnes.

Autorisé par l’Union Européenne le 6 janvier, le vaccin de l’Américain Moderna – en partie produit en Touraine – est arrivé sur le marché français au début du mois. Notre pays devrait bénéficier d’environ 15% des 160 millions de doses commandées par les instances européennes. Le vaccin AstraZeneca - déjà autorisé au Royaume-Uni et qui pourrait être administré par les médecins dans leur cabinet ou les pharmaciens en officine - n'a toujours pas été validé par l'Union Européenne.

Qui peut recevoir ses injections ?

L’ensemble des personnes qui vivent en EHPAD ou en centre d'accueil pour personnes en situation de handicap ainsi que le personnel de ces établissements (les EHPAD privés débutent leur campagne dans cette semaine du 25 janvier, première piqûres le 26 pour les 4 EHPAD de la ville de Tours). Les injections se font directement dans les établissements après la consultation pré-vaccinale obligatoire (notamment pour vérifier les allergies).

L’ensemble des personnels du CHU de Tours qui ont plus de 50 ans ou des soucis de santé (diabète, obésité, maladies cardiaques…) sont également concernés ainsi que les professionnels de santé libéraux, les aides à domicile et les pompiers répondant aux mêmes critères d’âge et de profil médical. A ces individus s'ajoutent l’ensemble des Tourangelles et des Tourangeaux de plus de 75 ans ainsi que les personnes atteintes de certaines maladies si elles sont munies d'une ordonnance de leur médecin traitant.

Quelles conditions ?

Les personnes de plus de 75 ans ou à risques n'ont pas besoin de justificatif particulier, hormis une pièce d'identité et éventuellement leur ordonnance. Pour les autres, il faut un justificatif professionnel. Une consultation pré-vaccinale est obligatoire comme en EHPAD pour recueillir le consentement et vérifier les antécédents de santé (pas de vaccin si on a eu la Covid il y a moins de 3 mois, que l'on attend un enfant ou qu’on vient de se faire vacciner contre la grippe). Les administrations de doses ce n'est pas comme les tests PCR : on ne peut pas venir sans rendez-vous. Ceux-ci se prennent via le site www.doctolib.fr en indiquant la commune de son choix ou en appelant un numéro vert régional : 0 805 02 14 00(accessible du lundi au samedi de 9h à 18h).

On peut théoriquement réserver dans un créneau de 4 semaines, en bookant au même moment les dates de la première et de la deuxième injection. Néanmoins, les disponibilités sont difficiles à décrocher en raison d'une très forte demande. Le site affiche souvent une impossibilité de prendre rendez-vous. Il faut revenir régulièrement pour voir si des créneaux s'ouvrent. Certains centres qui disposent encore de doses en fin de journée appellent des personnes sur liste d'attente.

Les lieux :

L’objectif affiché par les autorités tourangelles est qu’on ne fasse pas plus de 20-25km depuis son domicile ou son lieu de travail quand on souhaite se faire vacciner. Une vingtaine de communes ont proposé la mise à disposition de centres mais les conditions de conservation du vaccin Pfizer obligent à concentrer les moyens dans un premier temps, quitte à transporter les personnes qui ne peuvent pas se déplacer. Fondettes, Ballan-Miré ou la communauté de communes de Chinon ont mis des dispositifs en place pour favoriser les trajets vers un centre de vaccination (transport spécial ou bus gratuit).

Voici la carte de la vaccination anti-Covid en Indre-et-Loire :

 

Légende :

  • En jaune les sites de l'agglomération tourangelle accessibles aux professionnels de santé, pompiers et aides à domicile de plus de 50 ans ou avec problèmes de santé (sur rendez-vous)
  • En vert les sites ouverts au grand public (exclusivement sur rendez-vous pris à l'avance par téléphone et Internet)
  • En gris des communes qui ont proposé l’accueil d’un centre

Pour ajouter des informations à cette carte n’hésitez pas à nous écrire : [email protected].Les adresses sont également disponibles sur le site www.sante.fr.