Tours

On pourra aller chez le coiffeur deux dimanches de suite en Touraine

Ou dans un cabinet d’esthétique.

Besoin d’une petite coupe pré-confinement ? Ou d’autres soins du corps ? Après avoir autorisé l’ouverture des magasins tous les dimanches de janvier sur recommandation du gouvernement, la préfecture d’Indre-et-Loire complète sa mesure cette semaine.

Pour les 24 et 31 janvier, les commerces de services peuvent également ouvrir leurs portes et mobiliser leur personnel ce qui concerne notamment les salons de coiffure, salons de beauté ou les salons d’esthétique. « Cette mesure vise à permettre aux commerçants qui le souhaitent de bénéficier de jours supplémentaires d’ouverture alors que le couvre-feu avancé à 18h affecte leur activité » détaillent les services de l’Etat.

La préfecture précise que cette autorisation est soumise au respect des règles en vigueur lorsqu’il y a ouverture dominicale à savoir salaire plus élevé pour les équipes mobilisées ou encore s’assurer de leur volontariat pour venir travailler ce jour-là. Il faudra aussi, bien sûr respecter les consignes sanitaires.

La question est maintenant de savoir combien de boutiques en profiteront… Lors des deux premiers dimanches d’ouverture, les 10 et 17 janvier, très peu de magasins avaient franchi le pas en particulier à Tours. La donne pourrait néanmoins changer ce dimanche 24 puisque la date coïncide avec le début des soldes d’hiver prévus pour durer 4 semaines… La crainte d’un reconfinement qui semble de plus en plus probable pourrait aussi pousser plus de monde à sortir faire des achats avant de ne plus pouvoir le faire.

On rappelle que la mesure ne concerne pas seulement Tours ou l'agglo mais bien l'ensemble du département.

Photo d'illustration - printemps 2020.