Tours

Mardi matin, opération escargot des agriculteurs à Tours et Chambray

La circulation s’annonce compliquée…

Il va falloir éviter pas mal d’axes routiers mardi 19 janvier à Tours : à partir de 11h, deux syndicats d’agriculteurs appellent à des rassemblements avec leurs tracteurs. Un cortège partira du nord de l’agglomération, l’autre du sud, dans le but de converger vers le centre-ville.

Le 1er cortège démarrera du rond-point d’Emmaüs, passera par l’Avenue Maginot puis l’Avenue du Maréchal Juin, il traversera la Loire sur le pont Mirabeau, tournera quai Malraux, traversera le rond-point des Français Libres, empruntera l’Avenue Pompidou, le Boulevard Heurteloup puis Béranger jusqu’à St Eloi avant de revenir dans l’autre sens vers Jean Jaurès pour terminer Place de la Préfecture. Le 2ème cortège se rassemblera Avenue du Grand Sud à Chambray (au rond-point de l’hippodrome). Il remontera vers le nord par l’Avenue de Bordeaux, l’Avenue de l’Alouette, la Route de Saint-Avertin, l’Avenue de Grammont puis Jean Jaurès et la préfecture.

En clair, il faut s’attendre à de bonnes difficultés en fin de matinée, à la mi-journée et en début d’après-midi.

Cette journée de mobilisation se fait à l’appel de la FDSEA37, des Jeunes Agriculteurs d’Indre-et-Loire et la Fédération des Associations Viticoles du 37 et du 72. « Trop c’est trop » peut-on lire en tête de leur appel à rouler vers la préfecture. « Il ne se passe pas un trimestre sans que le gouvernement oublie la réalité et rajoute des contraintes » déplore-t-on dans les rangs des syndicats agricoles cités par Terre de Touraine. Malgré une réunion avec des équipes d’Emmanuel Macron le 6 janvier lors de sa visite à Tours, aucune avancée n’a été obtenue selon la FDSEA37 qui faisait ce bilan à l’issue du rendez-vous :

« Nous refusons le projet de révision du plan pollinisateurs, qui prévoit l'interdiction de tout traitement pendant la floraison. Nous avons aussi porté nos revendications concernant le besoin de soutiens spécifiques aux zones intermédiaires et à la viticulture du département. Nous nous opposons à la mise en œuvre des ZNT (Zones de Non-Traitements) autour de la nouvelle carte point d'eau et les restrictions d'usage du glyphosate doivent être revues. »

Les représentants agricoles assurent que les différentes mesures gouvernementales « condamnent à terme plus de 1 500 emplois en Touraine. » La mobilisation de mardi est annoncée comme régionale.