Tours

StorieTouraine 07/01/20 – Un bébé qui nait sur le parking ; Bilan du Loto du Patrimoine ; Les décos de Noël de Tours s’en vont…

Et la reprise des handballeuses de Chambray.

La StorieTouraine est un résumé de l’actualité en Indre-et-Loire. Voici l’édition de ce jeudi…

 ---------------

Naissance insolite…

Un bébé qui n’a pas attendu d’arriver jusqu’à la maternité ! L’enfant devait accoucher au Pôle Vinci de Chambray-lès-Tours, il a finalement poussé son premier cri sur le parking de la clinique. La maman a accouché dans sa voiture, toute seule, mais rapidement assistée par des équipes soignantes alertées par le père du nourrisson. Le médecin urgentiste Jacques Génin a publié une courte vidéo de l’événement sur les réseaux sociaux… Tout s’est passé alors que le jour se levait à peine, vers 8h15. Pour l’anecdote, et comme le veut la tradition, c’est le papa qui a coupé le cordon. L’enfant s’appelle Mateis.

 

Loto du Patrimoine : le bilan…

Après l’église de La Celle-Guénand en Sud-Touraine, l’ancien four à poires tapées de Rivarennes a été choisi pour bénéficier du Loto du Patrimoine, ce projet mené par l’animateur Stéphane Bern et dont l’objectif est de récolter des fonds pour rénover des sites historiques, le tout grâce à des jeux de hasard promus par la Française des Jeux (tirage du Loto et tickets de grattage). Sur les 74 000€ nécessaires pour remettre le four au goût du jour, 59 000€ seront offerts à l’association gestionnaire grâce à l’opération événementielle.

 

Handball…

Ce mercredi, le CTHB reprenait la compétition après le confinement automnal. Les handballeuses de Chambray-lès-Tours se déplaçaient à Saint-Amand pour une rencontre à huis clos mais diffusée sur les réseaux sociaux pour les fans souhaitant la suivre. Le résultat : 20-25 en faveur des Tourangelles. Les Conquérantes sont actuellement dans la première moitié de tableau du championnat LBE, sachant qu’il faut terminer dans le top 8 pour espérer bénéficier d’une qualification en Coupe d’Europe, l’objectif affiché du club. Une équipe qui va encore disputer 6 rencontres officielles d’ici la fin du mois alors qu’elle n’en a joué que 7 depuis la rentrée 2020.

 

Au revoir guirlandes et sapins…

Fini la période des fêtes de fin d’année. Comme on le voit sur la photo en haut de page prise Place Jean Jaurès, les services de la ville de Tours ont commencé à retirer les décorations qui ornent les rues du centre-ville et des quartiers depuis fin novembre. Un travail qui va s’étendre sur plusieurs semaines le temps d’aller partout…