Tours

2500 personnels hospitaliers prêts à être vaccinés

Le CHU de Tours a reçu 9700 doses

Alors que la polémique sur la lenteur de la vaccination contre la Covid-19 en France continue, le CHU de Tours attaque la deuxième phase avec la vaccination des personnels de santé et de l’hôpital.

« La vaccination est organisée depuis le 23 décembre au sein du CHU avec des premiers vaccins dans les Ehpad dès le 28 décembre » indique Marie-Noëlle Gerain Breuzard, la directrice du CHU qui estime que d’ici la fin de semaine on atteindra entre 750 et 1000 vaccinations dans le département.

Le centre hospitalier tourangeau est la plaque tournante de la vaccination dans le département, c’est en effet ici que sont stockés et gérés les 9700 doses de vaccins fournies pour le département. Ces vaccins, ce sont ceux de la marque Pfizer, que le CHU fournit ensuite aux Ehpad ou encore aux hôpitaux de Loches ou Chinon. « Ce vaccin nécessite des conditions de voyages délicates, c’est pourquoi je reste vigilante à l’idée d’augmenter et disperser les lieux de vaccination » explique la directrice du CHU en référence aux propositions de nombreux maires d’ouvrir des « vaccinodromes », c’est-à-dire des salles municipales mises à disposition comme centres de vaccination. « Le risque c’est qu’on ait une perte conséquente d’un certain nombre de vaccins dans les transports. »

Pour l’heure, la vaccination grand public n’étant pas encore d’actualité, la directrice du CHU et les équipes de l’hôpital se concentrent sur l’immédiat et la vaccination des professionnels de santé, cap défini par le gouvernement en ce début de semaine.

Le CHU de Tours a ouvert trois centres de vaccination pour ces derniers : un sur le site de Trousseau, un sur celui de Bretonneau et un dernier rue Jehan Fouquet à Tours pour le personnel de Clocheville mais aussi pour les personnels de santé libéraux, médecins ou infirmiers par exemple ou encore les pompiers selon les dernières recommandations du gouvernement indique Frédéric Patat, président de la Commission médicale d'établissement du CHU de Tours.

Sur les plus de 9000 employés du CHU de Tours, cette phase de vaccination va concerner 2500 personnes, âgées de plus de 50 ou considérées comme à risque. Ces dernières sont invitées à prendre rendez-vous et se rendre dans une des salles de vaccination présentes sur les trois sites cités.

Dans ces salles, trois personnes minimum (un administratif, un médecin et un infirmier) sont présentes pour accueillir les volontaires (la vaccination n’est pas obligatoire). Un rendez-vous prend 10 minutes durant lesquelles le vacciné devra répondre à des questions préliminaires puis donner son accord avant de passer à la vaccination qui nécessite deux doses à 21 jours d’intervalle.

« Il faut redire que c’est important de se faire vacciner, rien qu’au CHU je rappelle que nous avons environ 500 professionnels qui ont eu la Covid » rappelle Marie-Noëlle Gerain-Breuzard qui lors d'une visite à la presse de ces salles de vaccination a souhaité montrer l'exemple.