Tours

Fèves originales, adaptation Covid : la saison de la galette des rois lancée en Touraine

Et on adore ça !

Des boulangeries et pâtisseries déjà à cours de stock, avant même le rush attendu ce dimanche 3 janvier : c’est la scène à laquelle on a ponctuellement assisté dans le centre de Tours ce samedi. Le premier week-end de l’année est toujours un moment de forte affluence, entre les dernières bûches et les premières galettes des rois. Et ce même si l’épiphanie est traditionnellement célébrée le 6 janvier (donc mercredi).

Des galettes à la frangipane, à la pomme, au chocolat, aux agrumes… Recette originale ou adaptations, il y en a pour tous les goûts. Pâtisserie de fête par excellence, la galette de pâte feuilletée fourrée à la préparation aux amandes ou à n’importe quelle autre douceur devrait néanmoins pâtir de la crise sanitaire. Plus de parts individuelles vendues, ou de galettes pour 4 et 6 personnes. Moins de versions XXL pour 8 ou 10. Comptez autour de 3€50-4€ la part selon où vous vous rendez (pour une fabrication artisanale).

Chaque année, la galette des rois intrigue également pour ses fèves, le petit sujet que les enfants veulent absolument avoir afin d’enfiler la couronne. Il y a bien sûr les classiques : les séries en hommage à des personnages de films et dessins animés, ou des figurines mignonnes comme ici chez Nardeux à Joué-lès-Tours :

 

Toujours dans l’originalité, direction Les Halles de Tours avec l’Atelier du Talmelier qui a choisi de sortir une collection de fèves inspirées de certaines rues et grands axes emblématiques de Tours :

 

Gustativement parlant on a testé : la galette vaut complètement le détour ! Par ailleurs à Rochecorbon, c’est l’artiste Michel Audiard qui collabore avec L’Atelier pour insérer des reproductions de ses œuvres emblématiques dans les galettes. Et il y a plein d’autres initiatives qui valent le coup un peu partout dans le département… Ça tombe bien : vous avez globalement jusqu’à fin janvier pour passer vos commandes.