Tours

Un Français résidant à Londres ramène la variante du coronavirus à Tours

Il a été testé positif au CHU.

Le ministère de la santé a révélé l'information tard dans la soirée ce vendredi 25 décembre : un Français résidant en Angleterre, arrivé de Londres le 19 décembre a été testé positif deux jours plus tard au CHU de Tours et il a été contaminé par la variante du virus apparue en septembre au Royaume-Uni et qui se diffuse désormais à vitesse grand V (selon une étude publiée jeudi elle est 50 à 74% plus contagieuse que le virus que l'on connaissait jusqu'ici, mais rien ne dit qu'elle est plus dangereuse ou qu'elle résiste aux vaccins en cours d'homologation).

D'après les autorités de santé, l'homme en question ne présente pas de symptômes de la maladie. Il a été isolé à domicile tout comme les personnels soignants qui se sont occupés de lui afin de limiter les risques de contagion.

Le délai entre le test et la révélation de l'information peut s'expliquer par les analyses complémentaires réalisées pour vérifier qu'il s'agit bien de cette nouvelle forme du coronavirus. Cette fin de semaine, on a également appris qu'un cas a été détecté en Allemagne à 50km de Strasbourg.

Ce vendredi, près d'un an après le début de l'épidémie, plus de 20 000 nouvelles infections au nouveau coronavirus ont été détectées en France, chiffre élevé lié au fort nombre de dépistages réalisés au moment des fêtes mais en réalité on compte seulement 3,4% de tests positifs alors qu'on était plutôt à 5,9% au niveau national il y a quelques jours. Plus de 2 600 personnes sont actuellement soignées en réanimation avec une centaine d'entrées en soins intensifs en 24h, 159 décès sur le territoire.

En Touraine il y a actuellement 28 personnes Covid positives en réa, et trois nouvelles hospitalisation en service Covid ont été confirmées pour le jour de Noël.