Tours

A Tours, 2 nouveaux centres de tests Covid avant les fêtes

Aux Halles et Place de la Résistance.

Depuis plusieurs semaines, le nombre de tests Covid réalisé en Indre-et-Loire a nettement baissé… 8 660 du 1er au 7 décembre quand on avait dépassé les 12 000 au plus fort de la 2e vague de l’épidémie. Cela dit, ce chiffre risque de remonter avant les fêtes de fin d’année car beaucoup de personnes souhaitent savoir si elles sont porteuses du virus avant de rencontrer leurs proches.

Pour faire face à ce rebond attendu du dépistage, l’Agence Régionale de Santé et la ville de Tours annoncent la création de deux nouveaux sites pour pratiquer des tests PCR, en plus de ceux présents au CHU Bretonneau, au CHU Trousseau à Chambray, chez SOS Médecins ou dans les laboratoires privés. Il y en a également un au Palais des Sports de Tours, ouvert du lundi au samedi de 10h à 17h sauf les 25 et 26 décembre.

Ces deux nouveaux sites les voici :

  • Un site de dépistage au 1er étage des Halles de Tours, dans la salle 120. Il ouvrira ce jeudi 17 décembre, et fermera le 30 décembre. Vous pourrez vous y rendre 7 jours sur 7 à l’exception du vendredi 25 décembre. Les horaires : 10h-14h sauf dimanche 20 décembre, jeudi 24, samedi 26 et dimanche 27 où ce sera seulement 10h-12h. Le parcours sera fléché depuis le rez-de-chaussée des Halles
  • Un site de dépistage à côté des chalets du Marché de Noël Place de la Résistance entre le 18 et le 20 décembre, avec une ouverture de 10h à 19h

Ces tests sont gratuits, il n’y a pas besoin d’ordonnance pour en bénéficier. Il s’agit de dépistages nasopharyngés avec transmission du résultat sous 24 à 48h. Attention : le gouvernement a bien précisé qu’un résultat négatif ne signifiait pas que l’on avait « un totem d’immunité ». Il faut continuer à respecter les gestes barrières car on peut avoir été infecté juste avant le dépistage et qu’on peut toujours l’être après. La règle fixée par les autorités est de ne pas dépasser 6 adultes à table lors des repas de fêtes.

Concernant les tests antigéniques à résultat rapide (moins de 30 minutes), on peut toujours en faire dans certaines pharmacies. Après les EHPAD, la préfecture de la région Centre-Val de Loire annonce également leur déploiement dans des établissements scolaires, pour les personnels sans symptômes souhaitant se faire dépister. Le département d’Indre-et-Loire n’est pas encore concerné.