Tours

L’étonnante promo des trains Rémi pour Nouvel An

Un aller-retour à 4€.

Jeudi soir plus de 11 millions de Français étaient branchés sur leur télé à 18h pour suivre la conférence de presse de Jean Castex sur la 2e étape du déconfinement… On a appris que les salles de cinémas, les théâtres ou nos châteaux de la Loire resteraient fermés jusqu’à début janvier minimum et qu’un couvre-feu strict remplacera le confinement de 20h à 6h dès mardi 15 décembre, à l’exception de la nuit du 24 au 25 décembre.

Donc pour Noël on peut circuler librement mais pour Nouvel An non… « L’objectif c’est de limiter au maximum les mouvements » a expliqué le 1er ministre parce que ce réveillon « concentre tous les ingrédients d’un rebond épidémique ». Le gouvernement cherche clairement à décourager les déplacements, à s’organiser en petit comité pour fêter le passage en 2021.

Dès l’officialisation de l’annonce, beaucoup de personnes ont annoncé que ça ne changeait pas leurs plans : Jean Castex a clairement dit qu’on pouvait inviter du monde chez soi tant que les convives débarquent avant 20h et ne repartent pas avant 6h (les matelas gonflables vont connaître un certain retour de hype en décembre). Il y aura bien des fêtes de Nouvel An et des regroupements de population à ce moment-là. L’exécutif espère juste que les gestes barrière seront un peu respectés…

Dans ce contexte, une offre commerciale étonne : la région Centre-Val de Loire a annoncé ce vendredi que son réseau de trains Rémi serait accessible à tarif réduit pour des voyages effectués le 31 décembre et le 1er janvier. Le tarif est le même que celui pratiqué pour les Journées du Patrimoine ou les portes ouvertes des universités de Tours et Orléans, et déjà proposé à cette période de l'année à d'autres reprises : 4€ le billet aller-retour, quelle que soit votre gare de départ et d’arrivée dans les 6 départements du territoire régional.

L’objectif est évident : dissuader d’emprunter la voiture à cette période… Mais c’est aussi clairement une incitation à se déplacer pour aller voir de la famille et des amis ce qui n’est pas trop dans la philosophie gouvernementale (mais après tout, on n’est plus à une annonce paradoxale près). Il faut bien sûr préciser que si si cette offre vous intéresse et que vous vous trouvez dans un train entre 20h à 6h, il faudra une attestation et la justification qui va avec (déplacement professionnel, motif impérieux…) sous peine d’une amende de 135€.