Tours

Des boîtes de Noël pour les plus démunis : l’opération solidaire qui cartonne à Tours

Déjà plusieurs dizaines de boîtes confectionnées.

Tout le monde a une boîte à chaussures vide à la maison. Vous la prenez et vous y mettez un truc bon (gâteaux, chocolats…), un truc chaud (pull, chaussettes, écharpe…), un produit de beauté (dentifrice, crème hydratante…), un loisir (livre, jeu, magazine…) et un petit mot pour la personne qui recevra tous ces cadeaux. Car l’idée c’est bien d’offrir la boîte, son contenu et donc du réconfort à une personne qui vit dans la précarité… Le concept se développe dans plusieurs villes de France et notamment à Tours.

Chez nous, c’est l’association Les Couturières Masquées qui coordonne l’opération. On l’a découverte pendant le confinement quand ses bénévoles ont réalisé des milliers de masques en tissu… Elle continue à en coudre, notamment pour les enfants, mais elle diversifie ses activités en confectionnant des créations pour des personnes malades mais aussi en s’engageant pour lutte contre la pauvreté. « Les boîtes seront distribuées le 19 décembre à La Table de Jeanne-Marie et pendant les maraudes du 20 au 24 décembre » explique Mélanie Bresson qui fait partie de l’équipe. Avec une particularité :

« On a tenu à sensibiliser nos enfants, pour leur expliquer que Noël ce n’était pas un dû, que les petits voient de leurs yeux qu’il y a des gens qui vivent dans la rue et qui n’auront même pas un cadeau. Ça a bien matché auprès d’eux, le plus jeune participant a 7 ans. »

La semaine avant Noël, il y aura au total une dizaine de familles qui arpenteront Tours à la rencontre des SDF avec les boîtes remplies par les donatrices et les donateurs. « On va aller dans les gymnases, dans les squats, auprès des gens qui vivent en tente sur les bords de Loire. On a vraiment envie de toucher celles et ceux qui ne sont pas en lien avec l’assistance sociale ou les associations, des personnes pour qui l’écart s’est encore creusé avec le confinement. Ce n’est pas parce qu’on ne les voit pas qu’ils n’existent pas » souligne Mélanie Bresson.

En quelques jours, l’appel à remplir des boîtes a eu un grand écho : déjà une cinquantaine de retours et d’autres villes qui se lancent dans l’aventure comme Langeais qui organise une collecte au sein de son centre social. A Tours, vous pouvez déposer vos boîtes à plusieurs endroits comme l’auberge de jeunesse Etape 84 Avenue de Grammont, Caprice Burger Rue du 11 Novembre à La Riche, la Mercie de Tours Nord Rue Coppée, L’Atelier du Boucher Place de la Liberté, Simplici Thé Rue de Larçay à Saint-Avertin, Auchan La Petite Arche (qui a mis un bac à disposition)… Autre option : venir au chalet des Couturières Masquées le 11 décembre Place Anatole France (elles y vendront aussi des masques de Noël).

Plus d'infos sur la page Facebook des Couturières Masquées

Tant qu’on y est, on précise que Les Couturières Masquées cherchent toujours des bénévoles pour leurs différentes actions. Même si vous ne savez pas coudre… Il y a plein d’autres choses à faire. Les infos par ici.

Olivier Collet