Tours

[#MIAM] Noël approche… la bûche Tourangelle se déconfine chez les pâtissiers

On la trouve dans une vingtaine de boutiques.

Imaginez un dessert de fête avec des pommes caramélisées façon tarte tatin, un biscuit aux noisettes, de la crème vanille, cerné de deux plaques de chocolat. Voilà, vous avez la Tourangelle, la bûche iconique du département d’Indre-et-Loire, présente sur les étals d’une vingtaine de pâtisseries du département. C’est un produit porté par la chambre syndicale des pâtissiers et confiseurs de Touraine et ça fait 14 ans que ça dure puisque la première édition est arrivée sur les tables en décembre 2007. L’idée est à la fois de célébrer les produits locaux (la pomme) et le savoir-faire des pros de la pâtisserie avec une recette déposée (il doit absolument y avoir le macaron marron La Tourangelle dans la boutique, gare aux imitations).

En 2020, La Tourangelle revient avec sa composition habituelle et aussi sa petite sœur apparue en 2019 : la Balzac, moins populaire mais pas dénuée d’intérêt puisqu’il s’agit d’un Saint-Honoré en format bûche avec les notes de café qui font penser au célèbre auteur né à Tours.

Si les pâtisseries n’ont jamais fermé pendant les confinements parce qu’on les a toujours considérées comme des commerces essentiels, il ne faut pas imaginer que la profession traverse cette année 2020 sans encombre. « Il ne faudrait pas un 3e confinement » glisse le président de la profession Jean-Yves Brault qui est installé à Descartes. Plusieurs entreprises souffrent de l’absence des clients en télétravail ou de la baisse du panier moyen. Pour ces fêtes de fin d’année, il va également falloir s’adapter aux tables réduites : on verra sûrement plus de commandes pour des gâteaux de 4 ou 6 personnes contre 8, 10 voire 12 les années précédentes.

Le principal c’est qu’on se régale et c’est donc dans les prochains jours que vous allez voir arriver les bûches aux côtés des autres pâtisseries. Pour La Tourangelle, voici la liste :

Au Royal Chocolat à Azay-le-Rideau

Maison Bigot, Jean-Marc Boulay et Eric Gauvreau à Amboise

Jean-François Brémaud à Bourgueil

La Chocolatière à Tours, Saint-Avertin et Chambray

Aux Délices de Pierre à Château-Renault

Brito Ribeiro à Civray-de-Touraine

Jean-Yves Brault à Descartes

Didier Gourreau à Joué-lès-Tours

Jean-Marc Beauvais à Loches

Christophe Chalon à Luynes

Au Pain Perdu à Monnaie

Philippe Martin à Saint-Avertin

Laurence et Patrice Chartier à Saint-Pierre-des-Corps

Nicolas Léger, Esprit Cacao, Philippe Desbois et La Coquinière à Tours

Les Blés de Demain à Veigné

Philippe Huvet à Vernou-sur-Brenne