Tours

EN IMAGES : A Tours, une marche de zombies pour soutenir le milieu culturel

Près de 400 personnes dans la rue.

Un ciel d’enterrement ce jeudi midi au-dessus du centre de Tours… Et une grande banderole qui flotte de la Place Anatole France à la préfecture en passant par la Place Jean Jaurès : « Culture en lutte ».

Partout en France, le monde de la culture appelait à manifester avec ce mot d’ordre pour se faire entendre au beau milieu d’une crise sanitaire qui l’empêche en grande partie de poursuivre ses activités. L’idée était d’organiser une marche funèbre, avec cercueil et costumes de zombies. Et si possible la démarche adéquate. On a donc assisté à un flashmob au pied des futurs hôtels à Porte de Loire sur une musique de circonstance, puis au défilé façon The Walking dead jusqu’à l’Hôtel de Ville… avec notamment un cercueil porté en étendard.

Derrière cette mise en scène, il y a un message très clair : les restrictions sanitaires draconiennes risquent de mettre à mort beaucoup de structures culturelles ou de travailleurs indépendants.

Parmi les personnes présentes dans le cortège tourangeau : des musiciens, des danseuses, des techniciens, des actrices, des photographes… Au total entre 350 et 400 personnes qui ont déambulé avec une musique plutôt joyeuse (il y avait une fanfare live) mais des revendications graves. Déjà une demande pour prolonger l’année blanche qui permet aux intermittents du spectacle de conserver leurs indemnités chômage plus longtemps que prévu mais aussi de réautoriser au plus vite la tenue de représentations ou encore de lancer un vaste plan de commandes publiques d’œuvres afin d’aider les acteurs à reprendre le travail et ne pas dépendre uniquement de compensations financières.

Avant tout, c’est bien du travail que demande le milieu culturel. Et de la reconnaissance, alors que son sort a souvent été occulté dans les interventions du chef de l’Etat dédiées à la crise sanitaire. Un participant nous confiait ainsi son étonnement de voir que les lieux de culte avaient rapidement pu obtenir un agrandissement de leur jauge alors que les théâtres restent portes closes…

Précisions qu’à l’issue de la manifestation une délégation a été reçue à la préfecture d’Indre-et-Loire.

Voici quelques photos du rassemblement :