Tours

A Tours, le point sur les actions contre la précarité étudiante

Un gros problème renforcé par le confinement.

Dans un rapport publié cette semaine, l’Observatoire des Inégalités basé à Tours indiquait que 52% des personnes pauvres en France – celles qui vivent avec moins de 885€ par mois – sont des enfants ou des jeunes de moins de 30 ans. Le texte stipule qu’il est difficile de mesurer précisément la précarité étudiante (certains vivent encore chez leurs parents, par exemple), mais plusieurs signes montrent qu’elle progresse…

Il y a quelques semaines, la Banque Alimentaire de Touraine a lancé sa deuxième épicerie mobile exprès pour les étudiants (elle passe deux fois par mois sur quatre lieux). Les Restos du Cœur d’Indre-et-Loire aident plusieurs dizaines de jeunes tandis que Les Halles de Rabelais – structure spécialisée – distribuent chaque semaine des colis alimentaires gratuitement, avec une activité multipliée par deux en un an. Ce ne sont là que trois exemples. Ajoutez à cela que les restrictions sanitaires rendent rares les petits boulots habituellement prisés des étudiants (service dans les bars, par exemple) et vous comprenez qu’il devient souvent de plus en plus difficile de finir le mois.

L’Université de Tours vient de publier un point d’étape sur les mesures qu’elle met en place pour soutenir celles et ceux qui en ont besoin :

  • 450 étudiants en difficulté numérique ont bénéficié d’une aide pour s’équiper (des chèques service de 100 à 400€), réparer leur matériel ou bénéficier d’un abonnement Internet (avec le prêt d’une box ou la prise en charge de la facture jusqu’à fin août 2021)
  • 240 étudiants ont bénéficié d’une aide alimentaire de 140€ par mois, également distribuée en chèques service à utiliser dans les magasins
  • Les consultations de soutien psychologique ont augmenté de 30% en un an. Il est possible d’avoir des rendez-vous en face à face

Rappelons que l’Université de Tours a également mis en place un site dédié à ses mesures en lien avec la crise sanitaire, accessible via ce lien.