Tours

ReplayTouraine #49 – Un vaccin anti-Covid produit à Monts, des sous pour le tram, Amboise dans Fortnite… les 5 indispensables de la semaine

On revient aussi sur la journée contre les violences faites aux femmes.

Vous n’avez pas trop suivi l’actu des derniers jours en Indre-et-Loire ? C’est pour ça qu’on a inventé le ReplayTouraine : un résumé de la semaine en deux minutes pour ne pas rater l’essentiel… Voici l’édition de ce samedi 28 novembre.

 -------------

1 – Un vaccin anti-Covid produit en Touraine

Alors que le CHU de Tours se prépare à tester le vaccin du labo français Sanofi sur 144 volontaires (ça va environ prendre un an), d’autres entreprises sont en train d’envisager la mise sur le marché de leur propre produit censé nous protéger du nouveau coronavirus. Cette semaine, le labo américain Moderna a choisi le site tourangeau de l’entreprise suédoise Recipharm pour produire une partie des doses françaises de son vaccin anti-Covid dans les prochaines semaines voire les prochains mois selon la date d’autorisation de mise sur le marché. Basée à Monts, la société a déjà lancé les investissements et une soixantaine de recrutements pour s’adapter à ce nouveau marché. De son côté, la région Centre-Val de Loire a demandé à l’Etat d’établir rapidement un protocole pour vacciner un maximum de monde en un minimum de temps. Elle propose notamment de mettre à disposition ses 95 maisons de santé.

 

2 – La journée contre les violences faites aux femmes

Mercredi soir, la mairie de Tours était illuminée en violet, couleur marquant le combat contre les violences à l’égard des femmes. 300 personnes se sont rassemblées Place Jean Jaurès alors que de nombreuses associations réclament toujours plus de moyens pour aider les victimes, notamment une augmentation des places en hébergement d’urgence. De son côté le gouvernement affirme que 28 des 46 mesures annoncées l’an dernier lors du Grenelle contre les violences conjugales sont effectives.

 

3 – L’heure de la solidarité

Même si la préfecture d’Indre-et-Loire a renforcé le dispositif d’hébergement d’urgence pendant le confinement avec 700 places disponibles, il y a toujours des personnes à la rue (parce qu’elles ne souhaitent pas d’hébergement collectif, par exemple). Parmi les bénévoles qui leur viennent en aide, nous avons rencontré les United Riders cette semaine, ces motards solidaires qui réalisent une maraude par mois en centre-ville. On en profite par ailleurs pour rappeler que tout le week-end, 130 supermarchés d’Indre-et-Loire participent à la collecte de la Banque Alimentaire afin de récolter pâtes, riz, conserves, gâteaux, huile ou autres produits à destination des plus démunis. D’après une étude de l’Observatoire des Inégalités basé à Tours, 5,3 millions de personnes vivent avec moins de 885€ par mois en France soit un peu plus de 8% de la population dont 52% qui n’ont même pas 30 ans.

 

4 – Un soutien pour le tram

En début de semaine, Tours Métropole et la Région Centre-Val de Loire ont annoncé que le projet de construction d’une deuxième ligne de tramway entre La Riche et Chambray bénéficierait de 4,6 millions d’€ de fonds de l’Etat dans le cadre du plan de relance post-Covid. Cela représente environ 1% du budget total des travaux mais il faut noter que la recherche de financements ne fait que commencer et que l’agglomération pourra bénéficier de nombreux autres soutiens, par exemple en provenance de l’Union Européenne. L’inauguration de cette 2e ligne est programmée dans 5 ans.

 

5 – Les Châteaux de la Loire dans Fortnite

Chambord, Chaumont-sur-Loire, La Valette mais surtout le Château Royal d’Amboise et le Clos Lucé ont été recréés virtuellement par l’entreprise Goodnite basée dans notre région afin d’apparaître dans le jeu Fortnite, ce carton de l’univers du gaming qui rassemble plus de 250 millions de joueurs dans le monde. Dès le 4 décembre, et jusqu’au mois de janvier, vous pourrez participer à des épreuves dans les monuments pendant une semaine. Les plus rapides s’affronteront lors d’une finale dans le Clos Lucé spécial Fortnite. L’objectif est aussi d’inciter les internautes à aller voir les monuments en vrai à leur réouverture.

Plus d'explications dans cet article.

 

BONUS – Des concerts virtuels depuis Joué-lès-Tours

La réouverture des salles de concert ce n’est pas pour tout de suite… Ou alors seulement assis… Heureusement qu’on peut quand même profiter de lives à distance. Pour soutenir l’industrie régionale, Le Temps Machine de Joué-lès-Tours et l’Astrolabe d’Orléans s’associent et programment une série de concerts chaque week-end. On vous explique sur 37 degrés.