Tours

Tours : le marché de Noël pourra finalement se tenir

Ou plutôt les marchés de Noël

C'est la bonne nouvelle du jour, qui risque de faire plaisir à nombre d'entre vous. En raison de la levée du confinement (ou si vous préférez l'assouplissement) à partir de samedi, le Marché de Noël de Tours, annulé dans un premier temps pourra finalement se tenir.

L'annonce a été faite ce matin par l'adjoint aux commerces Iman Manzari en marge d'un point presse sur les commerces et marchés. La Préfecture d'Indre-et-Loire a en effet donné son accord pour que la ville de Tours puisse mettre en place un Marché de Noël entre le 04 et le 20 décembre.

Bien sûr, avec la situation sanitaire le dispositif ne sera pas similaire aux années précédentes et adapté en conséquences.

Le Marché de Noël se déploiera ainsi cette année entre le 04 décembre et le 20 décembre sur 4 zones distinces en centre-ville :

  • Boulevard Heurteloup
  • Place Anatole France
  • Place de la Résistance
  • Place Châteauneuf

Des chalets seront installés dans ces quatre endroits et seront ouverts les vendredis, samedis et dimanches entre 10h et 19h. L'adjoint aux commerces réfléchit à intégrer les restaurateurs actuellement fermés à l'opération.

Des tickets de stationnements offerts lors des achats en centre-ville

Parmi les autres annonces faites par l'adjoint aux commerces, notons le retour des produits manufacturés comme les vêtements sur les marchés dès ce week-end, ainsi que les brocantes et vides-greniers (on pense à la brocante de la place de la Victoire notamment).

Toujours dans l'idée de soutenir les commerces, la majorité d'Emmanuel Denis va par ailleurs passer une délibération au prochain conseil municipal le 16 décembre, afin de permettre l'ouverture d'un dimanche supplémentaire pour les commerces, le 27 décembre prochain.

Pour rappel, les commerces sont d'ores et déjà autorisés à ouvrir les dimanches 29 novembre, 06, 13 et 20 décembre.

La ville, en lien avec l'association commerçante "Les Vitrines de Tours" va également offrir 5 000 tickets de stationnement souterrain ainsi que 3 000 tickets de transports en commun. Des tickets qui seront offerts par les commerçants du centre-ville à leurs clients sur le mois de décembre. Le coût de l'opération ne s'élèvera qu'à 9 800 euros pour la ville a indiqué Iman Manzari.

MG