Tours

Tours Evénements : la reprise des activités n’est attendue qu’au printemps 2021

Et un espoir de maintenir la Foire de Tours en 2021

Tours Evénements en 2020 c’est 25 événements organisés contre 191 en 2019. Un chiffre d’affaires de 3,8 millions d’euros sur l’année contre 15 millions d’euros l’année précédente. Des chiffres qui résument à eux seuls la tempête traversée par la Société d’Economie Mixte tourangelle (détenue par la ville de Tours à 83%), à cause de la crise du Covid-19. C’est simple, depuis le mois de mars la structure qui gère le Palais des Congrès et le Parc des Expositions est quasiment à l’arrêt horsmis quelques dates en septembre. Conséquence, la perte nette sur l’année s’élève à 1,5 million d’euros.

Si le directeur général, Christophe Caillaud-Joos et le président de la SEM Iman Manzari (en tant qu’élu de la ville de Tours), tiennent à relativiser en précisant que la société reste saine grâce à une trésorerie constituée les années précédentes, cette dernière a forcément fondue en 2020, passant de 5,5 millions d’euros à 3 millions.

L’impact financier est ainsi conséquent et oblige Tours Evénements à faire preuve de prudence d’autant que l’année 2021 s’annonce également compliquée. « Nous prévoyons de réaliser environ 6 millions d’euros soit 40 à 50% du chiffre d’affaires réalisé en 2019, avec une perte nette d’un million d’euros en fin d’année » anticipe Christophe Caillaud-Joos. Une situation qui contraint la société à réaliser des économies. Sur 2021, c’est 400 000 euros de réduction de masse salariale qui sont recherchés. Sur les 79 salariés de la structure, entre 5 et 10 postes pourraient être supprimés soit via des départs à la retraite non renouvelés, soit avec des départs volontaires. Tours Evénements pourrait avoir recours également au dispositif de chômage longue durée.

« Nous sommes dans un secteur où il faut minimum 4 à 6 mois pour faire venir des clients » poursuit Christophe Caillaud-Joos en détaillant la situation actuelle. En clair, l’activité de Tours Evénements ne reprendra pas avant la fin du premier trimestre 2021.

Quant aux grands événements organisés et plus particulièrement la Foire de Tours, des réflexions sont en cours et rien n’est encore acté mais la volonté affichée par la ville et la structure est de pouvoir l’organiser, d’autant plus que 2021 correspond aux 100 ans de la Foire de Tours.

MG