Tours

Dès samedi, retour à la normale sur le réseau Fil Bleu

Les perturbations auront duré deux semaines.

Il y a du déconfinement dans l’air ! Ce samedi, première étape d’un allègement progressif des restrictions mises en places fin octobre pour ralentir la progression du coronavirus... Tous les commerces peuvent rouvrir (y compris le dimanche jusqu’à Noël), c’est le retour des activités extrascolaires en extérieur pour les enfants ou encore des cérémonies religieuses (dans la limite de trente personnes par office).

Fatalement, cela va inciter plus de monde à sortir. D’autant que les promenades sont désormais autorisées dans un rayon de 20km autour de chez soi, et pendant 3h (même si ça ne veut pas dire qu’on peut aller voir sa famille ou ses amis. Pour ça il faudra au moins attendre le 1( décembre).

Plus de monde dehors = potentiellement plus de monde dans les transports en commun. Depuis le 30 octobre, Fil Bleu a seulement enregistré une fréquentation équivalente à 50% de celle de l’automne 2019 dans ses bus et trams mais elle devrait remonter. Par exemple en septembre, il y avait presque autant de voyageurs qu’à la même époque l’année dernière.

Pour éviter la saturation des lignes, l’entreprise Keolis qui gère le réseau pour Tours Métropole a décidé de stopper le service réduit en vigueur depuis le 12 novembre (72% des bus en circulation, 85% des trams). Dès samedi, retour complet à la normale 7 jours sur 7 à une exception près : les derniers départs de la gare de Tours se feront toujours à 23h au lieu de minuit hors confinement. Une conséquence directe de l’arrêt de la vie nocturne (notamment en raison de la fermeture des bars et des restaurants).