Tours

Confinement en Touraine : ce qu'il faut savoir vendredi 20 novembre

100 morts pendant la seconde vague. Une sous-préfète à la relance économique arrive dans le département.

Comme au printemps pour le 1er confinement, Info Tours se mobilise pour vous. Quelle situation épidémique en Indre-et-Loire ? Quelles conséquences pour la vie locale ? Nous vous proposons régulièrement une synthèse de l’actualité concernant le coronavirus et son impact sur notre quotidien dans le département. Cet article est réalisé à partir d’informations officielles et vérifiées, il se veut le plus complet possible mais nous ne pouvons pas tout dire. Les informations les plus importantes ou les plus récentes sont repérables en gras ou en gros caractères. Vous trouverez des liens pour approfondir certains sujets et pouvez également nous interroger directement en envoyant un mail à [email protected].

 ------------

Point épidémique d'après les données de l'Agence Régionale de Santé basée à Orléans et qui dispose d'une antenne tourangelle au Champ Girault :

  • 9 114 tests Covid réalisés du 8 au 14 novembre en Indre-et-Loire, 1 140 résultats positifs
  • 12,5% de tests positifs dans le département (-0,2 points depuis lundi) et 13,6% sur le territoire de Tours Métropole (taux inchangé)
  • 188 cas de Covid pour 100 000 habitants : dernier taux d’incidence connu pour le département (contre 199 lundi 14), il est de 261 cas pour 100 000 habitants sur l’agglomération de Tours (inchangé)
  • 109 malades originaires d’Indre-et-Loire actuellement hospitalisés en service de médecine conventionnelle (-5 en 3 jours)
  • 44 patients originaires d’Indre-et-Loire en soins intensifs (-1 en 3 jours)
  • Depuis le 1er mars, l’épidémie a causé 1 464 décès en Centre-Val de Loire, 485 depuis le 1er septembre dont 100 en Touraine (54 à l'hôpital, 46 dans un établissement d'accueil)

 -------------

Situation médicale :

Pour anticiper cette vague, l'hôpital a déprogrammé "massivement" des interventions pour libérer des lits et soulager son personnel. A ce jour, le CHU n’a pas communiqué de nouvelles restrictions concernant les visites de patients ou la présence des papas pour l’accouchement à la maternité. Notre reportage dans le service de réa de Bretonneau à Tours est à lire ici.

Deux patients de Savoie plongés dans le coma sont arrivés à Tours vendredi 13 novembre depuis Chambéry. C'est le premier transfert de malades d'une autre région depuis le début de la seconde vague. En revanche des transferts vers Tours ont été organisés depuis Dreux, Orléans ou Montargis.

Il est à noter que le CHU de Tours n’est pas le seul établissement hospitalier du département à recevoir des patients Covid. Les cliniques privées de Saint-Cyr-sur-Loire (avec son service de réa) et de Chambray-lès-Tours sont également sollicitées tout comme peuvent l’être les hôpitaux d’Amboise, Chinon ou Loches pour les cas les moins graves. Certains patients du CHU ont d'ailleurs été transférés en Amboisie ces derniers jours.

La situation continue d'être critique dans certains EHPAD du département : 10 morts à la résidence Debrou de Joué-lès-Tours, 40 cas à l'EHPAD Choiseul de Tours-Nord... Au total 16 maisons de retraite tourangelles hébergent des foyers de contamination (plus de 70 dans la région). Un cluster a également été recensé au collège Jean Zay à Chinon ou dans un centre d'accueil pour personnes handicapées à Château-Renault.

 -------------------

Où se faire tester ?

Si vous avez des symptômes de la Covid-19 où que vous avez côtoyé une personne qui a été infectée, vous pouvez vous rendre dans un laboratoire (Cerballiance ou ABO+ dans notre département, en prenant rendez-vous) mais aussi chez SOS Médecins près de Jean Jaurès à Tours, à l'hôpital de Tours qui dispose d’un drive au CHU Trousseau de Chambray (on vous teste sans descendre de voiture du lundi au vendredi de 9h30 à 16h30) ou au centre d’exploration clinique au CHU Bretonneau de Tours. Ouvert de 8h à 17h du lundi au vendredi, il est conseillé d’y prendre rendez-vous pour éviter une longue attente. Pour bloquer votre créneau rendez-vous sur www.chu-tours.fr. La liste de tous les lieux tourangeaux où se faire tester est également disponible sur le site de l’Agence Régionale de Santé, https://www.centre-val-de-loire.ars.sante.fr/.

La nouveauté du moment c'est l'arrivée des tests anigéniques à résultat rapide (15 minutes) même si leur fiabilité est moins bonne que les tests PCR classiques déployés depuis le début de l'année. Selon l'Agence Régionale de Santé, 176 000 tests ont été commandés pour le Centre-Val de Loire dont 75 000 pour tester le personnel des EHPAD mais pas les résidents car ils sont déconseillés pour les plus de 65 ans. Certaines pharmacies d'Indre-et-Loire en proposent également. On vous en dit plus dans cet article.

Rappelons que les tests Covid ne nécessitent pas d’ordonnance et que leur coût est pris en charge par la sécurité sociale. La quasi-totalité des résultats sont transmis en 24 à 48h.

 ------------------

Le confinement :

L’Indre-et-Loire doit respecter des mesures de confinement jusqu’au 1er décembre, « a minima ». Toute sortie de son domicile doit être justifiée par une attestation dérogatoire disponible en version numérique sur www.interieur.gouv.fr, recopiée à la main sur papier libre, imprimée via le site du gouvernement ou remplie via l’application TousAntiCovid (qui peut aussi vous prévenir si vous êtes cas contact via une méthode de traçage nécessitant d’activer le buletooth de votre téléphone). A Joué-lès-Tours, la mairie distribue gratuitement des attestations papier à l’accueil. Des attestations permanentes sont disponibles pour vous rendre au travail ou aller chercher vos enfants à l’école (demandez à votre employeur ou à l'établissement).

Des questions sur le confinement ? On répond dans cet article.

Les déplacements entre régions ne sont pas autorisés, sauf exceptions (professionnelles, par exemple). Si vous enfreignez les règles du confinement, vous risquez une amende de 135€, jusqu’à 3 750€ et 6 mois de prison en cas de récidives répétées.

La question de la relance de l'économie est une priorité selon les pouvoirs publics : plus de 3,3 millions d'€ de subventions viennent par exemple d'être annoncés pour aider deux entreprises du secteur aéronautiques, installées dans le Val d'Amboise. Par ailleurs, l'Indre-et-Loire va accueillir dès lundi 23 novembre une sous-préfète chargée de la relance (il y en a 30 dans tout le pays). Agnès Bouty-Triquet sera chargée d'accompagner les entreprises vers les différents dispositifs conçus par l'Etat. Cette haute-fonctionnaire a auparavant occupé des fonctions dans l'Education Nationale avant de travailler sur la prévention de la délinquance et de la radicalisation ou encore la communication du ministère de l'intérieur.

Elle a du travail car deux plans sociaux ont été annoncés cette semaine : 37 postes sur 50 supprimés chez Mirion Technologies à Loches et 15 licenciements à Sembloançay à cause de la fermeture du moulin qui produit de la farine Label Rouge pour le groupe Axiane.

La vie au quotidien :

Si vous vous déplacez à pied, le port du masque est obligatoire à partir de 11 ans dans les 22 communes de Tours Métropole (Tours, Saint-Avertin, Saint-Pierre-des-Corps, Saint-Cyr-sur-Loire, Fondettes, Joué-lès-Tours, La Riche, Chambray-lès-Tours, Ballan-Miré, Mettray, Saint-Genouph, Saint-Etienne-de-Chigny, Villandry, Savonnières, Berthenay, Druye…), dans le centre de Loches et dans le centre d'Amboise. Des masques gratuits sont distribués par plusieurs communes dont la mairie de Tours (se rendre notamment à l’Hôtel de Ville aux horaires d’ouverture) ou celles de Montlouis et Chambray. Des masques sont également prévus pour les enfants qui n'en auraient pas à l'école. Tours Métropole met en place un système de recyclage des masques pour en faire des composants plastique.

Besoin d'un dentiste pendant le confinement ? Ils poursuivent leur activité en Indre-et-Loire alors qu'ils avaient fermé au printemps. Attention : en raison des consignes sanitaires les délais de rendez-vous sont très longs (des semaines voire plusieurs mois). Pour les urgences, il y a deux praticiens disponibles chaque week-end et il faut appeler le 02 47 05 63 52 en cas de besoin.

A l’Université de Tours, seuls certains TP et examens ont encore lieu en présentiel, le reste des cours se fait à distance. Les restaurants universitaires peuvent servir des repas à emporter. Un site spécial Covid est en ligne sur le portail de l'Université de Tours pour plus d'informations. La région Centre-Val de Loire a annoncé lundi plusieurs mesures pour les étudiants précaires dont la distribution de 3 000 aides de 100€ pour des achats de première nécessité.

Le télétravail doit être la règle dès qu’il est possible pour les salariés. Les guichets des services publics poursuivent ouvrent (les mairies, La Poste dans tous ses bureaux, Pôle Emploi est disponible sans rendez-vous le matin et sur rendez-vous l’après-midi, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat vous accueille sur rendez-vous...). Avenue de Grammont à Tours, le Bureau Information Jeunesse qui donne notamment des conseils pour la recherche d'emploi reste ouvert sur rendez-vous. La Sécurité Sociale reste ouverte mais uniquement sur rendez-vous que ce soit à Tours, Joué, Amboise... Les précisions dans cet article.

Les collectes de déchets sont assurées normalement et les déchetteries restent ouvertes (en respectant les gestes barrières). Les marchés sont autorisés partout en Indre-et-Loire, mais uniquement pour l’alimentaire et les produits de première nécessité. Les parcs et jardins ouvrent tout comme les forêts ou les bords de Loire/du Cher/de l’Indre mais vous ne pouvez pas vous y rendre s’ils se trouvent à plus d’1km de votre domicile. Se rendre dans son jardin ouvrier (ou jardin familial) est autorisé même s’il faut parcourir plus d’1km. La pêche est autorisée à moins d'1km de son domicile et pendant 1h maximum. La chasse est interdite à l'exception de battues administratives, par exemple pour réguler une population d'animaux jugée trop nombreuse (sangliers ou pigeons). Objectif : éviter des dégâts dans les champs des agriculteurs.

Le réseau Fil Bleu de Tours Métropole est désormais adapté avec 85% des trams et 72% des bus. Ça donne un tram toutes les 8 minutes en semaine, un bus 2 toutes les 10 minutes, les lignes 3, 4 et 5 toutes les 15 minutes contre 10 habituellement... Détails sur www.filbleu.fr. En raison du confinement, la fréquentation actuelle du réseau ne dépasse pas 50% de celle enregistrée à la même période en 2019. A peine 30% le week-end sans les déplacements loisirs. Une partie des conducteurs sont au chômage partiel.

Les cars scolaires fonctionnent normalement. A la SNCF, 30% des trains du réseau Rémi sont supprimés (principalement en heures creuses pour maintenir un trafic suffisamment dense aux heures de pointe). Seuls 30% des TGV sont encore en circulation. Les horaires des TER sont disponibles sur le site www.ter.sncf.com/centre-val-de-loire. Pour compenser cette baisse de trafic, remboursement sans frais des billets de trains occasionnels. Suspension du prélèvement en décembre pour l’ensemble des abonnés annuels Rémi mensualisés. La Région Centre Val de Loire a renouvelé la gratuité du transport pour les personnels soignants et hospitaliers, les étudiants en santé, les pompiers et membres des forces de l’ordre.

Les lieux de culte sont ouverts mais les cérémonies religieuses interdites (le gouvernement a ouvert la voie à une reprise du culte début décembre). Les mariages se tiennent avec 6 personnes maximum, 30 aux enterrements. Comme au printemps, les musées, les bibliothèques, les châteaux, les sites de loisirs, les cinémas ou les salles de spectacles ferment leurs portes. Une réouverture pourrait être envisagée mi-décembre pour les salles obscures ou les théâtres. Concernant les événements décalés, le Japan Tours Festival n'aura pas lieu fin février mais du 30 juillet au 1er août, toujours au Parc Expo, et en partie en extérieur. Les dates d'Inès Reg ou La Bajon ont été reportées.

Plusieurs médiathèques du département proposent un service de retrait de livres, CD ou DVD précommandés par Internet, mail ou téléphone (dont Tours dès ce samedi 21 novembre). Nous les recensons sur cette page.

Jusqu'à nouvel ordre, pas de piscines, les gymnases ou les terrains de sport sont fermés sauf pour accueillir les scolaires sur leur temps de classe ou pour les entraînements et matchs d’équipes professionnelles (le TT Joué en tennis de table, le TVB en volley, le CTHB en handball, les Remparts en hockey…). Néanmoins, de nombreuses rencontres sont reportées. Le CTHB et la 4S tennis de table ont néanmoins pu jouer cette semaine.

Nous listons des actions de soutien aux commerces dans cet article. Certains restaurants, bars et fast food d’Indre-et-Loire maintiennent une activité à emporter ou en livraison. Nous les recensons sur cette carte.

La ville de Tours annonce une série de mesures pour aider les commerçants : un annuaira des commerces proposant le retrait de commandes passées par Internet, une suspension du paiement des droits de terrasse, et un guichet unique en mairie où les commerçants pourront rencontrer les services afin de faire le point sur les aides possibles. De son côté la région Centre-Val de Loire lance une plateforme baptisée Local d'Abord avec des cartes pour trouver les commerces ouverts ou qui proposent du retrait de commandes. Aux Halles de Tours, des purificateurs d’air "de qualité médicale" ont été installés. A Amboise, l'Union des Commerçants réfléchit à créer une plateforme commune de ecommerce. Dans le Lochois, Sud Touraine Active vient de créer une carte recensant 300 commerçants toujours en activité.

Les associations caritatives d’Indre-et-Loire poursuivent leurs distributions de nourriture, y compris la nouvelle épicerie mobile de Tours dédiée aux étudiants. Les bénévoles ont le droit de sortir pour leurs activités en cochant la case « participation à des activités d’intérêt général ».

Faute de pouvoir organiser son traditionnel déstockage, WDK Tauxigny va donner 17 000 jouets aux Restos du Coeur. De son côté l'association tourangelle Magie à l'Hôpital vient d'offrir une centaine de jouets aux enfants soignés dans l'enceinte de Clocheville à Tours. Enfin le Téléthon prépare son édition prévue le 1er week-end de décembre et elle sera Covid-compatible avec des ventes de masques ou lingettes microfibres au profit de la recherche sur les maladies rares mais aussi des courses connectées.

D'après la préfecture d'Indre-et-Loire, l'aide aux plus démunis a nécessité une rallonge budgétaire d'1 million d'€ sur une enveloppe annuelle totale de 12 millions d'€. Le gymnase Racault de Tours - près de Bretonneau - a de nouveau été sollicité pour accueillir une vingtaine de personnes à la rue (hommes, femmes, SDF avec animaux). Les accueils de nuit restent ouverts 24h/24 pour éviter des remises à la rue et donc des risques de contamination.

------------------

Pour vérifier l’ouverture d’une entreprise, le maintien d’un service, la poursuite d’une activité, prévoyez de vous renseigner directement auprès des personnes concernées avant d’entreprendre un déplacement. La situation peut évoluer rapidement et entraîner des imprévus. A Tours, la mairie renforce son standard téléphonique et assure une permanence le week-end (02 47 21 60 00) et la préfecture d’Indre-et-Loire peut répondre aux questions via une adresse mail dédiée : [email protected].