Tours

En pleine crise, un salon tourangeau pour créer son entreprise

Il est prévu le 26 novembre.

Créer son entreprise en pleine pandémie, est-ce bien raisonnable ? « Les crises sont des périodes formidables autant qu’elles peuvent être terribles » répond le président de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat d’Indre-et-Loire. Avec plusieurs partenaires, Gérard Bobier organise le salon Objectif Entreprendre jeudi 26 novembre (dans une version confinée sur Internet pour cause de confinement) et il est bien décidé à y attirer du monde.

« La crise du coronavirus redessine les limites géographiques de nos habitudes : si hier nous partions en voyage à l’autre bout de la planète, et ne regardions pas forcément la provenance de nos achats, aujourd’hui, la Covid nous pousse vers des modes de vie et de consommation locales. Pour proposer aux consommateurs des alternatives locales pour qu’ils et elles changent leurs habitudes, nous avons besoin d’entrepreneurs qui leur en proposent » explique celui qui est lui-même artisans dans le BTP et qui encourage donc des initiatives locales pour créer sa boîte ou en reprendre une, malgré le contexte délicat.

Pour justifier cette démarche, il s’habitue sur des chiffres (antérieurs à l’épidémie) :

  • 3 entreprises artisanales sur 4 sont toujours en activité 3 ans après leur création en Indre-et-Loire soit 10% de plus que la moyenne nationale
  • 1 283 porteurs et porteuses de projets ont été accompagnés l’an dernier dans le département, 500 entre janvier et septembre 2020
  • 1 280 nouvelles entreprises ont été recensées par la CMA sur les dix premiers mois de l’année, chiffre équivalent à la même période en 2019

Il y a donc des projets qui émergent… mais, même sans crise, c’est compliqué de les mener en solo. D’où l’idée d’un salon comme Objectif Entreprendre le 26 novembre. « Nous aurons 47 stands virtuels d’experts prêts à répondre à toutes les questions, répartis sur 11 pôles d‘experts, 4 webconférences, une dizaine d’ateliers virtuels, pour près de 300 visiteurs attendus en ligne. Et cette année nous avons décidé de mettre en avant deux thématiques : le développement durable en entreprise et l’entrepreneuriat par les femmes » explique Géraldine Ferteux qui pilote le projet.

Plusieurs animations sur ces thèmes sont programmées dans la journée, dont des conférences spécifiques. Pôle Emploi animera un échange sur la création d’entreprise tout en restant demandeur d’emploi, une banque évoquera les possibilités de financements.

Les plus motivés pourront aussi s’inscrire à un concours de jeunes pousses prévu prochainement.

Ce salon est en accès gratuit, il faut tout de même s’inscrire en amont et en quelques minutes sur son site Internet : www.objectifentreprendre.fr. Le début de la manifestation est programmé à 9h pour une fin annoncée à 18h.