Tours

Crèche fermée, masques de dépannage dans les écoles : les dernières mesures Covid à Tours

Il n’y a pas de cluster à la mairie.

En ouverture du conseil municipal de Tours ce lundi, le maire Emmanuel Denis a fait un point sur la crise sanitaire au sein de la ville. Il a précisé qu’à ce jour il n’y avait pas de cluster dans les services municipaux (qui rassemblement 2 000 agents) ni dans les écoles, les crèches et les EHPAD. Cela dit, la crèche Tonnelé est fermée en raison de plusieurs cas contact (elle devrait rouvrir jeudi 12). Seul l’EHPAD des Bords du Cher peut actuellement recevoir des visites, également le temps de réaliser des tests dans d’autres établissements pour vérifier qu’il n’y a pas de diffusion de l’épidémie.

Tours fait partie des villes où le coronavirus circule activement mais les équipes chargées d’analyser les tests ne sont pas surchargées : « Nous réussissons à transmettre les résultats en 48h » souligne Emmanuel Denis, « ce qui fait que nous ne sommes pas prioritaires pour le déploiement des tests antigéniques dont on obtient le résultat en 30 minutes. » L’élu précise que le centre de dépistage installé au Palais des Sports du Sanitas accueille entre 150 et 200 personnes par jour. Le dispositif sera maintenu aussi longtemps que nécessaire.

Ce qui se poursuit également c’est la distribution gratuite de masques à la mairie centrale ou aux Fontaines : selon le maire 1 500 protections ont été offertes en 15 jours. Il suffit de se présenter avec un justificatif de domicile pour en obtenir. La ville a par ailleurs commandé des masques jetables pour enfants qui seront mis à la disposition des écoles afin d’équiper les élèves de 6 à 11 ans qui n’en auraient pas (oubli ou manque de moyens des familles).

Toujours à propos d’éducation, le maire de Tours ajoute que malgré une grève des enseignants qui devrait entraîner des perturbations dans 13 écoles sur 58 (dont 6 potentiellement fermées) ce mardi 10 novembre il n’y aura pas de service minimum : « Nous avons été sollicités trop tard, seulement ce lundi et nous ne pouvions pas mettre en place de dispositif sans brassage » déplore Emmanuel Denis.