Tours

Covid et éducation : des profs en grève ce mardi en Touraine

Avec une manifestation dès 10h à Tours.

C’est une des images fortes de la semaine dernière en Indre-et-Loire : le lycée Grandmont bloqué par des élèves dénonçant un protocole sanitaire insuffisant pour éviter les contaminations Covid en classe. Dans toute la France, plusieurs établissements ont été perturbés de la sorte (Nantes, Nîmes, Paris...). Ce mardi 10 novembre, ce sont les enseignants qui sont appelés à rejoindre le mouvement, et ce malgré de nouvelles mesures décidées par le ministère de l’Education (jusqu’à 50% de cours à distance autorisés, annulation des épreuves communes du bac au profit d’un contrôle continu pour les Terminale).

Le SNES et le SNUIPP appellent donc les profs à la grève dans toute la France et en Indre-et-Loire. Parmi les établissements touchés : la maternelle Duhamel à Tours, le collège Georges Besse de Loches, l’école Henri Wallon à Saint-Pierre-des-Corps... Les enfants devraient être prévenus par des mots en maternelle et primaire.

« La priorité du service public d’éducation doit être de maintenir les écoles ouvertes tant une nouvelle fermeture aurait des conséquences scolaires et sociales dramatiques. Mais en ne débloquant aucun moyen supplémentaire et en subordonnant la mise en œuvre des gestes barrière à un « si c’est possible », le ministre de l’éducation met en péril la continuité de l’école » déplore le syndicat SNUIPP-FSU37.

« L’école a besoin d’un plan d’urgence comprenant un recrutement massif de professeurs afin d’assurer les remplacements des enseignant.es malades ou vulnérables et pour organiser la mise en place d’effectifs allégés permettant non-brassage et distanciation » poursuivent les représentants du corps enseignant qui demande également un renforcement des mesures sanitaires pour éviter de diffuser encore plus le virus.

Une manifestation intersyndicale partira de la préfectur d’Indre-et-Loire à Tours ce mardi matin à 10h avant de rejoindre la Rue Corneille jusqu'à l'Opéra, la Rue de la Scellerie, la Rue Nationale et la Place Jean Jaurès. Le tram pourrait être perturbé. Il est utile de rappeler que malgré le confinement, les manifestations à but revendicatif déclarées en préfecture sont parfaitement autorisées en respectant les mesures sanitaires (port du masque, notamment).