Tours

Pollution de ruisseau à Tours-Nord : la justice est saisie

Des hydrocarbures se sont retrouvées dans la Petite Gironde.

Une odeur très désagréable... Des poissons morts... Des batraciens qui n’ont pas survécu... La nature saccagée... C’est le résultat d’une pollution découverte ce week-end dans La Petite Gironde à Tours, une petite rivière située à proximité du quartier des Douets (connue pour déborder parfois en cas de grosse pluie,  ce qui entraîne des inondations). Signalé par des riverains, le drame écologique a démarré d’un ruisseau adjacent, La Fontaine du Mié. Les pompiers sont rapidement intervenus pour poser un barrage et tenter de limiter l’expansion des produits.

L’affaire ne va pas en rester là. La ville de Tours annonce par communiqué qu’elle saisit le procureur de la République pour déterminer l’origine du sinistre.

L’objectif de cette démarche est de déclencher une enquête complète pour savoir précisément d’où est partie la pollution (rejet de particulier, fuite d’entreprise...). Ce qu’on sait c’est qu’il s’agit d’hydrocarbures et qu’au total 500m de cours d’eau ont souffert de leur présence massive. Au passage, le nettoyage prend du temps : 5 jours plus tard les installations restent en place afin de terminer les opérations.

« Nous espérons que le procureur saura faire la lumière sur les responsabilités de cette pollution et que les sanctions qui seront délivrées permettront de dissuader les futurs pollueurs » écrit le maire Emmanuel Denis.