Tours

Reconfinement en Touraine : les précisions du gouvernement

Plusieurs adaptations sont prévues par rapport au printemps.

A moins de 6h de l’entrée en vigueur d’un 2e confinement pour calmer l’épidémie de coronavirus, le gouvernement organisait une conférence de presse ce jeudi afin d’en préciser les modalités. Mercredi soir, le chef de l’Etat a annoncé qu’il allait durer au moins jusqu’au 1er décembre avec des différences par rapport au confinement du printemps (crèches, écoles, collèges et lycées ouverts notamment). Il restait tout de même beaucoup d’interrogations à lever pour organiser nos vies pratiques en Indre-et-Loire.

« L’objectif est de protéger la santé de nos concitoyens en cassant la spirale épidémique » a précisé Jean Castex. « Il n’y a pas d’autre solution » que le confinement a ajouté le premier ministre.

Attestation indispensable pour toute sortie

On ne pourra donc sortir de chez soi que pour certaines raisons (courses, garde d’enfants, déplacement professionnel si le télétravail est impossible, assistance aux personnes vulnérables, rendez-vous médicaux, convocation judiciaire, participation à des missions d’intérêt général comme les maraudes d’associations de lutte contre la pauvreté, sorties pour prendre l’air dans un rayon d’1km de son domicile, jogging individuel...).

Les salles de sports et gymnases seront fermés et les sports collectifs interdits. Les parcs, jardins ou forêts ouverts. Les guichets de La Poste et des banques demeureront accessibles. On ne pourra pas recevoir de la famille ou des amis à la maison. Pas de voyages sur le territoire, même en direction des résidences secondaires sauf ce week-end pour les retours des vacances de la Toussaint. Bison Futé voit vert sur les autoroutes d’Indre-et-Loire. L’agglomération tourangelle était néanmoins bien embouteillée ce jeudi en fin de journée.

Lieux de culte ouverts, mariages et enterrements en petit comité

Les attestations nécessaires pour ses sorties sont disponibles sur le site du gouvernement (www.interieur.gouv.fr) et l’appli mobile Tous Anti Covid. Pour les déplacements domicile-travail il pourra y avoir une seule attestation avec durée de validité illimitée. Idem pour les parents ayant des enfants scolarisés et qui ont besoin de faire des trajets domicile-école (un justificatif de scolarité suffira). Les cartes professionnelles seront aussi des justificatifs acceptés.

Les transports en commun seront maintenus. On saura ce vendredi comment Fil Bleu adapte ses horaires dans l’agglomération tourangelle.

Les cérémonies religieuses seront interdites hors mariages (dans la limite de 6 personnes) et les enterrements (dans la limite de 30 personnes). Une tolérance est prévue ce week-end pour la Toussaint. Les lieux de culte sont néanmoins autorisés à garder leurs portes ouvertes aux fidèles. 

Le masque obligatoire dès 6 ans à l'école

Comme au printemps, il n’y aura pas de bars ni de restaurants (sauf à emporter ou en livraison). Pas de salons, de foires ou d’expositions. Des dérogations seront maintenues pour l’alimentaire, les garages, les opticiens, les laveries, les bureaux de tabac, les magasins informatiques, les magasins d’opérateurs téléphoniques, les commerces de gros, les jardineries, les hôtels pour les déplacements professionnels indispensables (hors restaurants)... Les établissements périscolaires assurant la garde après l’école pourront poursuivre leur activité tout comme les centres de loisirs le mercredi.

On l’a écrit, les établissements scolaires vont rester ouverts. Le masque qui était obligatoire dès 11 ans sera désormais requis dès 6 ans. Il y aura des masques disponibles dans les écoles en cas d’oubli des enfants ou pour les familles qui n’ont pas les moyens d’en acheter. Les lycées pourront mettre en place des cours à distance pour les élèves vulnérables.

Les restaurants universitaires ouverts

Le ministre de l’éducation a demandé aux établissements de limiter au maximum les déplacements des élèves (si possible une salle par classe hors enseignement spécifique, pas de brassage entre classe, espace d’1m entre deux élèves si possible à la cantine). L’aération et la ventilation des classes seront renforcées ainsi que le nettoyage et la désinfection, un peu comme au mois de juin selon Jean-Michel Blanquer. Les mêmes mesures s’appliqueront pour les accueils périscolaires.

Pour les universités, les cours devront se faire en ligne hormis des enseignements spécifiques. Les restaurants universitaires de l’Université de Tours pourront fournir des repas à emporter mais pas sur place.

Selon le premier ministre Jean Castex, « les entreprises qui ne sont pas fermées administrativement doivent pouvoir poursuivre leurs activités le plus normalement possible. »Pour les professionnels de la culture et du sport, les répétitions, enregistrements, tournages et entraînements sont autorisés. Le télétravail est réclamé dès que possible pour les entreprises. Le chômage partiel reste maintenu pour les activités interdites pendant le confinement. Le protocole complet sera mis en ligne sur le site du ministère du travail.