Tours

[En vitrine] Les tote bags artistiques d’une Tourangelle en série ultra limitée

Ils mettent en valeur le corps et les fleurs.

Aujourd’hui on voit plein de gens se balader un tote bag. Pratique pour les faire les courses, en sac de plage, en sac à main... Il existe des tonnes de modèles, certains plus originaux que les autres. Et quand on dit ça on pense notamment à ce que fait Floriane Louail, 23 ans, alias Fleuriane.

Née à Bordeaux, fille de militaire, la jeune femme a beaucoup bougé mais c’est en Touraine qu’elle a passé le plus de temps : d’abord à Amboise et maintenant à Tours. Elle suit des études de sociologie (en Master) et à côté elle dessine, une passion qui ne date pas d’ailleurs : « Au lycée j’avais des amis artistes, j’ai pas mal gravité dans cet univers-là, je gribouillais. » Egalement danseuse depuis une quinzaine d’année, et assidue quand il s’agit de suivre l’actu artistique ou de courir les expos, Floriane s’est écartée de ses feuilles quelques années avant d’y retourner pendant le confinement.

Depuis cet été, la Tourangelle a entrepris de faire de son activité illustratrice un job à part entière, en parallèle de son cursus à la fac. « J’ai eu des opportunités pour être modèle photo, de reprendre contact avec le milieu artistique et de commencer à exposer mes dessins » nous explique-t-elle. Ainsi, elle a habillé deux rayons d’une boutique de Ma Petite Madelaine à Chambray-lès-Tours.

Le compte Instagram de Fleuriane est ici

Aujourd’hui, Fleuriane assura la promotion d’une collection dite Capsule et baptisée Décharné. Un lot de tote bags en série ultra limitée, vendus dans des boutiques tourangelles situées près de chez elles (Le Zempi, La Librairie Vagabonde). Ce minimalisme est un choix à visée écolo, « pour éviter la surproduction. »

Sur les visuels : des mains, des jambes, des visages... « Le corps c’est la clé de voûte de mes créations, avec les fleurs » dit Floriane Louail qui, en bonne droitière, reproduit sa propre main gauche ou les visages de connaissances. Les sacs sont vendus 15€, fabriqués en matière écoresponsable et imprimés chez Copyshow à Tours. Une trousse à maquillage ou un t-shirt pourraient prochainement compléter la gamme. En noir et gris ou en couleurs pastel. L’illustratrice travaille également sur un projet avec la photographe animalière Jeanne Custot pour mettre en valeur des produits tourangeaux comme ceux d’une créatrice de compositions en fleurs séchées (Nasty) avec une mise en scène au Prieuré St Cosme de La Riche.