Tours

Stationnement gênant : la ville de Tours va tester la vidéo-verbalisation

Les voitures pourront être repérées avec les caméras de vidéo-surveillance

C’est une annonce faite par Philippe Geiger, adjoint à la tranquillité de la ville de Tours, dans le cadre d’un entretien (à retrouver en intégralité sur 37°), la ville de Tours va mettre en place la vidéo-verbalisation afin de lutter contre les stationnements automobiles gênants.

Pour l’élu de la ville de Tours, trop d’automobilistes font preuve d’incivilité et se garent sur les trottoirs, sur des places PMR (Personnes à mobilité réduite) ou encore devant des sorties de secours pour X ou Y raisons.

Des comportements difficiles à sanctionner, à moins de les prendre sur le fait explique Philippe Geiger. Conscient que les patrouilles de la police municipale et des ASVP (Auxiliaires de Sécurité sur la Voie Publique) ne suffisent pas, l’élu prévoit d’installer la vidéo-verbalisation dans les prochaines semaines (au plus tard début 2021).

Concrètement, les voitures mal stationnées pourront être repérées par les caméras de vidéo-surveillance, traitées au sein du Centre de Supervision Urbaine, et sanctionnées. Un dispositif qui s’appliquera là où les caméras de la ville sont donc installées. Un délai (certainement de 10 minutes) sera toléré, à l’issue duquel les plaques d’immatriculation des voitures seront prélevées et les propriétaires des véhicules concernés, sanctionnés d’une amende. Celle-ci selon le code de la route va de 35 euros à 135 euros selon les situations.  

Photo : image d'illustration