Tours

Le Bateau Ivre a rouvert ! C’est le moment d’y boire des coups et de voir des spectacles…

Ouverture chaque semaine du mercredi au dimanche.

Il y a un nouveau bar en ville à Tours. Il y a aussi une nouvelle salle de concert et de spectacle. Adresse : 146 Rue Edouard Vaillant, face à la gare routière des Peupliers, à 10 minutes à pied de la gare SNCF. C’est là que le Bateau Ivre renait, plus de 10 ans après sa fermeture. L’enseigne n’a pas changé mais le bâtiment a été complètement transformé. Ces derniers mois, il a été rénové de fond en comble, rendu accessible aux personnes à mobilité réduite, désamianté, adapté aux conditions techniques de 2020 et même à la crise sanitaire.

Le Bateau Ivre, c’est une salle mythique de Tours qui a accueilli en son temps des groupes comme Tryo ou Noir Désir. Pour qu’elle reprenne du service, il a fallu l’énorme mobilisation d’un collectif citoyen devenu association puis société coopérative d’intérêt collectif. Près de 200 réunions ont été nécessaires tout au long du processus. Aujourd’hui cette SCIC rassemble 1 800 sociétaires qui ont mis au moins 100€ pour que l’aventure devienne réalité, une mobilisation à l’ampleur unique en France. Elle a permis de racheter les murs en 2016 puis de trouver les fonds pour réaliser le chantier qui a duré 11 mois (550 tonnes de gravats ont notamment été évacuées par les ouvriers). Il y a 3 loges, le chauffage au sol…

Le défi technique relevé, reste le plus dur : faire vivre ce lieu. On va vous expliquer comment ça va se passer… Dans un monde idéal – autrement dit un monde sans coronavirus – la salle peut recevoir 300 personnes assises et 450 debout (+192 personnes au balcon mais les travaux ne sont pas encore terminés donc ce sera pour plus tard). Afin de respecter les consignes sanitaires, cette jauge est réduite et ramenée à 100 personnes avec un format cabaret (des tables de 4 réparties un peu partout dans la salle).

Le lieu ouvrira du mercredi au samedi, entre 18h et 1h30 du matin. Et ce toutes les semaines de l’année. Ce sera donc un bar avec des propositions culturelles très régulières. Ou une salle de spectacle dans laquelle on peut boire des coups, à vous de voir la définition que vous préférez sachant que les consommations assureront la pérennité économique de la structure aux 4 salariés permanents (barman, technicien, administratrice, coordinateur). Jusqu’à ce dimanche 11 octobre, pour l’inauguration, il faut impérativement réserver sa place sur un créneau d’1h30 comprenant une surprise artistique (www.bateauivre.coop, mais c’était quasi complet jeudi soir). L’accès est gratuit. Pour rémunérer les artistes, un système de chapeau a été mis en place : vous achetez des « pépites » à 1€ pièce et ça va directement à celles et ceux qui assurent le spectacle.

Pour la suite, le Bateau Ivre va fonctionner selon plusieurs méthodes :

  • L’équipe de la salle programme ses propres événements
  • Des soirées scènes ouvertes seront régulièrement ajoutées au calendrier
  • Des artistes ou compagnies peuvent louer le lieu pour y présenter leurs productions

Pour savoir ce qui se passe sur scène, un programme sera mis en ligne prochainement sur le site www.bateauivre.coop. On nous a fait savoir que les dates commençaient à se remplir, on devrait en gros avoir une vision des réjouissances sur 3 mois. L’accès pourra se faire selon différents process : en mode bar sans réservation, avec une billetterie, au chapeau… Ça dépendra de la soirée.

Sur la carte, on retrouve des bières (notamment locales) à partir de 2€50 le demi, du vin de Loire dès 3€ le verre, des softs et boissons chaudes. Sachez qu’il est toujours possible de devenir sociétaire pour soutenir le projet… c’est d’ailleurs ce que va faire la ville de Tours qui souhaite y consacrer une enveloppe de 10 000€ (la délibération sera soumise au vote lors du prochain conseil municipal lundi 9 novembre). La municipalité rejoindra alors la région Centre-Val de Loire, la ville de La Riche ou le Conseil Départemental d’Indre-et-Loire qui ont également apporté des fonds pour faire avancer la machine.

Olivier Collet